C’est en Espagne qu’un fait pour le moins étonnant reviendrait régulièrement à la surface et ce depuis aout 1971.

C’est en effet à Bélmez, un petit village espagnol qu’une famille (la famille Pereira) a commencé à voir de nombreux visages apparaitre sur les sols de leur maison. La première apparition a été aperçue alors que la mère de famille s’apprêtait à préparer le dîner. C’est en se penchant qu’elle aurait pu voir le tout premier visage dessiné à même le sol brute. Dans un premier temps il est évident que cette dernière a été plus que surprise, puis la peur est alors venue s’y ajouter. Elle a alors demandé à son fils de démolir se visage qui semblait la dévisager mais quelques temps après, il était de nouveau là. Mais ce n’est pas tout puisque de nombreux autres visages ont alors fait leur apparition.

Il semble de plus que les visages pouvaient changer de forme ou alors pouvaient prendre d’autre rictus. Quelques analyses ont été effectuées mais rien n’en est ressortit hormis le fait qu’aucune trace d’un quelconque pigment n’ait été décelée. Comment se fait-il alors que le ciment ait réagit de cette manière ? Il semble d’ores et déjà que lorsque la maitresse de maison était au plus mal, les visages semblaient le ressentir et devenaient alors de plus en plus pâles. Lorsqu’elle allait bien, ils étaient relativement colorés. Quand cette dernière est décédée, tout s’est soudainement arrêté alors que cela avait duré de nombreuses années. A ce jour, rien n’a pu trouver d’explications censées et logiques.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.