« Tokyo est-elle prête à survivre à un méga-séisme ? »

Nous savons que le Japon est le pays le plus menacé par les tremblements de terre. En effet, 20% d’entre eux sont recensés dans ce pays. Tokyo est aussi touché par ces événements et les scientifiques sont tous d’accord pour dire que dans les 30 prochaines années, un méga séisme frappera la ville. De ce fait, une question se pose : la ville est-elle prête à ce cataclysme ?

Une simulation démontre que cette cité nippone’est pas prête à une telle catastrophe. Voici le scénario. Nous suivons deux personnes en train de vivre leur vie. Deux hommes remarquent que le nombre de gratte-ciels a considérablement augmenté depuis quelques années et ils se demandent si leur construction pourrait résister à un tremblement de terre. L’un explique que oui et tous deux arrivent au 28ème étage. Pour eux, les immeubles modernes sont conçus pour résister à toutes sortes de catastrophes. Les deux hommes prennent places à leur bureau et commencent leur travail. L’un d’eux a décidé de quitter plus tôt le travail, car c’est l’anniversaire de sa fille quand subitement, la terre se met à trembler. Les employés tentent de se protéger sous les bureaux alors que tous les meubles tombent sur eux. Durant plusieurs secondes, tous les objets deviennent une arme. Une fois terminée, ils n’ont plus qu’à regarder les dégâts dans le bureau. Certains sont blessés et la plupart tentent de fuir par les escaliers. L’un de nos deux hommes est coincé sous une armoire et le deuxième tente de l’aider. Il essaie d’appeler les secours, mais les lignes de téléphones sont coupées.

Les experts sont sûrs à 70% qu’un méga séisme frappera Tokyo dans les 30 ans qui viennent. Cette simulation est basée sur les études faites par le gouvernement. Il y a 5 ans, ce dernier a publié un rapport expliquant que 850 immeubles pourraient être détruits et ils estiment le nombre de mort à 11 000. Pourtant, tous les paramètres n’ont pas été pris en compte et une expérience faite pour démontrer l’impact d’un tremblement de terre sur les plus hauts immeubles, montre que le nombre de blessés sera important. De plus, l’économie sera paralysée et l’impact économique sera considérable. Beaucoup se retrouverons sans abris, car il manque des centres d’évacuations. Récemment, des rapports ont exposé les nouveaux risques et Tokyo tente de parer à tout cela.

Le nombre de gratte-ciel est important à Tokyo et certains présentent des risques pour les personnes qui s’y trouveraient. En simulant un séisme de 7,3, on constate que l’immeuble se balance dangereusement sur les étages supérieurs. En effet, plus il y a d’étages, plus l’oscillation est importante. Une expérience démontre que les meubles pourraient devenir des armes mortelles. Yoshiaki Hisada, professeur d’architecture est surpris par le résultat et explique qu’il faudrait fixer les meubles aux mûrs pour éviter un maximum de blessés.

Des exercices sont mis en place régulièrement pour mieux réagir en cas de séismes importants. Un homme est à l’origine de ce programme suite à un tremblement de terre dont il a été la victime il y a 14 ans. C’est en se servant de sa propre expérience qu’il a compris que les secours ne pourront pas être partout. Todashi Kojima explique que les pompiers et les policiers n’ont pas la capacité de venir en aide à tout le monde et si aujourd’hui, un séisme venait à frapper la ville, il faudra se débrouiller seul. C’est pour cette raison qu’il a fondé ce programme pour tenter de sauver le plus de gens en cas de catastrophes. Avec plusieurs personnes, ils suivent des cours de secourisme et apprennent à secourir les plus blessés. Des exercices les aident à apprendre à se contrôler et à garder leur calme. D’autres problèmes sont soulevés durant ces exercices. En effet, il sera compliqué de descendre les blessés par les escaliers et les ascenseurs seront stoppés. Avec un exercice, ils se rendent compte qu’il faudra plus de 20 minutes pour descendre les étages et en cas de séisme, le temps sera rallongé, car les escaliers seront pris d’assauts.

En cas de tremblement de terre, des gens seront coincés dans les ascenseurs. En effet, en 2005 un séisme a stoppé plus de 78 ascenseurs dans la ville et plusieurs personnes étaient coincées dedans. Il a fallu plus de trois heures pour les secourir et ce délai a démontré que si un incendie venait à débuter, ces personnes seraient en danger de morts à cause de la fumée. Pourtant, le nombre de gratte-ciel continue d’augmenter chaque année.

L’économie du pays sera stoppée et il faudrait mettre en place des plans de continuité de productivité pour continuer à fournir les pays étrangers. Ce programme a été mis en place dans plusieurs pays après les attentats du 11 septembre 2001. Depuis quelques temps, certaines usines de Tokyo ont mis en place des PCA pour continuer de fournir leurs clients en cas de catastrophe, mais celles-ci restent faibles. De plus, les transports seront coupés durant plusieurs jours et les vivres viendront à manquer. Les centres d’évacuation seront rapidement bondés et beaucoup se retrouveront sans abris. En effet, un récent rapport a mis à jour le nombre insuffisant de centres d’évacuations et pour pouvoir accueillir tout le monde, il faudrait augmenter les capacités d’accueil, mais cela s’avère extrêmement compliqué.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités