Andrew Milburn a envoyé cette image d’un couloir d’hôpital prise avec Snapchat, mais a dit ne pas avoir eu connaissance qu’elle faisait apparaître un visiteur inattendu.

Troublant: L’employé d’hôpital a déclaré avoir pris une silhouette fantomatique en photo sur son lieu de travail.

L’employé d’hôpital dit avoir pris cette photo troublante de ce qui apparaît être un fantôme à l’extérieur du service des enfants.

Andrew Milburn envoyait un texto à sa petite amie au Leeds General Infirmary vendredi soir juste avant la relève de nuit.

L’homme de 21 ans a envoyé une photo prise avec Snapchat d’un couloir de l’hôpital de Clarendon Wing, mais a dit ne pas avoir eu connaissance qu’elle faisait apparaître un visiteur inattendu.

Andrew a raconté au Mirror Online: « Je lui ai envoyé une photo tandis que je me dirigeais vers mon service. Il semblerait que j’ai photographié une silhouette de fantôme dans le couloir, sans que je ne le sache. »

« J’ai depuis publié cette photo sur Facebook, où elle a reçu des milliers de j’aime et de commentaires et a été partagée partout jusqu’en Amérique. »

« Elle a aussi été partagée sur des groupes d’enquêteurs spécialistes du paranormal, dont une bonne partie d’entre eux croient qu’elle est réelle. »

Andrew, qui s’est récemment mis à retravailler après une petite pause, a dit que la pièce vers laquelle le fantôme semblait se diriger est celle où les standardistes travaillent.

Il a dit qu’un grand nombre de ses collègues de l’hôpital ont entendu des bruits de pas alors qu’il n’y avait personne.

« Il s’est passé quelques choses étranges ici et là, » dit-il. « Désormais les gens ont un peu peur, et appréhendent de devoir aller aux toilettes. »

Un certain nombre de personnes sur Facebook ont déclaré que l’image a été photoshopée, chose que Andrew réfute.

« Je n’avais pas pour habitude de croire aux fantômes, » dit-il au Mirror. « J’ai toujours été un sceptique. »

D’autres racontent que l’image peut avoir été créée par une application appelée Ghost Capture, qui permet à des utilisateurs de placer des images de fantômes dans des photos qu’ils possèdent déjà.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.