« Pour la première fois, la NASA élabore un robot capable de rapporter des morceaux d’astéroïdes intacts sur Terre »

D’ici les 5 prochaines années, la NASA envisage d’envoyer un petit engin spatial sur un astéroïde afin de recueillir un bloc à sa surface et de le rapporter ensuite tel quel sur Terre. La NASA essaie depuis déjà longtemps de comprendre comment capturer une roche avec une gravité proche de zéro dans des conditions non optimales. Elle a probablement trouvé la solution en réunissant différentes technologies de pointe, comme ce tout nouveau bras robotisé doté d’impressionnantes griffes.

La NASA sera bientôt prête à envoyer un petit robot sur un astéroïde. Celui-ci aura pour mission de capturer une roche et de la rapporter intacte sur Terre. Pour ce faire, les chercheurs ont beaucoup travaillé (depuis 2012), à la conception et à l’amélioration de technologies pouvant servir à la mission. Entre autres, cet engin robotisé se distingue par sa capacité incroyable à s’accrocher à une surface rugueuse.

Ces 2 000 épines individuelles peuvent fléchir indépendamment les unes des autres. Ainsi, elles peuvent très bien s’accrocher sur les surfaces rugueuses de l’astéroïde. Il n’y a pas besoin que l’ensemble de la structure entière s’accroche mais une seule prise suffit pour stabiliser l’ensemble, créant donc une adhérence parfaite !

Idéal dans une microgravité, l’ensemble du prototype a été pensé pour ne nécessiter aucune force de poussée. Ainsi, les câbles qui s’étendent jusqu’au noyau central se serrent pour que les pinces agrippent au mieux le sol. De la même manière, pour s’en libérer, les câbles se desserrent et dégagent les épines. Bien sûr en tant que prototype, l’engin peut évoluer. La NASA pense peut-être à expérimenter une version avec d’autres « orteils » plus conformes.

Ici, il s’agit du véritable prototype du bras robotisé, lorsqu’il est plié :

Et lorsqu’il s’étend, il ressemble plutôt à cela :

La partie très impressionnante de l’engin est sa pince qui crée une microgravité :

On voit bien en détail que cette pince est composée de milliers de petits « doigts » en métal :

Vous pouvez voir ce robot doté de griffes :

Cette technologie était déjà utilisée dans d’autres robots comme le SpinyBot :

Il s’agit du premier robot d’escalade qui utilise des micro-griffes pour adhérer à une surface. Il s’agissait de la première vraie utilisation d’orteils conformes individuels dotés de petites épines, s’adaptant au poids du robot.

Celui-ci a d’ailleurs inspiré d’autres robots grimpeurs (ici, développé par Boston Dynamics) :

Cependant, aucune des parties de l’engin n’est totalement terminée. Pour la NASA, il s’agit d’un objectif à tenir avant 2020. L’agence spatiale espère adapter au mieux cette technologie pour coller parfaitement à leurs missions diverses sur des astéroïdes.

Voici les images de synthèse du projet de la NASA, qui compte prélever des morceaux d’astéroïde et les rapporter ensuite sur Terre pour les étudier :

Ce prototype est impressionnant. Qui sait, peut-être que la NASA, en plus de le faire récupérer une roche, pourra aussi le faire grimper et se balader sur l’astéroïde. On attend avec impatience qu’il nous dévoile le projet final !

Publicités