« Atlantis: le code secret des Aztèques »

Dans l’imagerie populaire, les Aztèques sont des barbares qui sacrifiaient des centaines de milliers de victimes au culte de leurs dieux. Mythe ou réalité ?

La découverte du peuple aztèque par les conquistadores au XVIe siècle a marqué la fin de leur empire et le début de la légende. La connaissance que nous avons de leur civilisation a été largement inspirée par les récits des conquérants espagnols, qui les considéraient comme des barbares. Ce n’est que quatre cents ans plus tard que des chercheurs s’y sont vraiment intéressés : les Allemands Eduard et Caecilie Seler ont été les premiers à se plonger dans les écrits de ce peuple, les codex aztèques, rédigés sous forme de pictogrammes. L’empire disparu repose aujourd’hui sous le sol de la métropole de Mexico. Les fouilles ne sont autorisées que pendant les travaux de réhabilitation. Près de Tlatelolco, au coeur de l’ancien royaume aztèque, une découverte a plongé le monde entier dans l’étonnement : c’est à cet endroit que se trouvait le temple du plus grand chef aztèque, Montezuma II. Cette découverte confirme-t-elle la théorie des sacrifices humains ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s