« Un astéroïde va-t-il frapper la Terre en septembre ? »

Depuis quelques semaines, la rumeur enfle sur le net : un astéroïde géant serait en chemin vers la Terre. Impact prévu entre le 15 et le 28 septembre prochain. Face à de telles allégations, la NASA a souhaité clarifié les choses.

De tous les domaines de la recherche scientifique, l’astronomie est certainement celui confronté au plus grand nombre de rumeurs. Les scénarios apocalyptiques et spéculations infondées fleurissent sur Internet. Si la plupart du temps ces fausses théories ne sont considérées que par quelques illuminés, il arrive parfois que ces dernières atteignent un plus large public. Obligeant la NASA à intervenir pour rétablir la vérité.

Dans ce contexte, l’agence spatiale américaine a dû récemment publier un communiqué afin de démentir la rumeur selon laquelle un astéroïde géant foncerait droit vers la Terre pour s’y écraser en septembre, entre le 15 et le 28.

Rien à signaler du côté de la NASA

« Il n’y a pas de base scientifique, pas la moindre preuve, qu’un astéroïde ou tout autre objet céleste heurtent la Terre à ces dates, » a ainsi expliqué Paul Chodas, chercheurs au Jet Propulsion Laboratory de Pasadena. Il a  poursuivi : « S’il y avait un objet suffisamment grand pour faire peser ce genre de menace en septembre, nous l’aurions vu. »

La NASA travaille en effet au suivi des astéroïdes dits « géocroiseurs ». Cette catégorie rassemble tous les astéroïdes à proximité de la Terre dont l’orbite autour du Soleil est susceptible de croiser celle de notre planète. Parmi ces objets seuls 0,01 % présentent un risque d’impact.

Pour rendre compte de la faiblesse de cette probabilité, Phil Plait, astronome et auteur américain, avait déjà expliqué dans un article daté de 2014, que le danger de collision entre la Terre et un astéroïde était d’1 sur 700.000. À ce titre, un être humain aurait plus de risque d’être frappé par la foudre au cours de sa vie, avec une chance sur 3.000.

Des prévisions fiables pour le siècle prochain Quoiqu’il en soit, l’agence spatiale américaine est sur le qui-vive. Les données sur les astéroïdes géocroiseurs sont régulièrement mises à jour, ce qui permet d’avoir des prévisions fiables pour les cent prochaines années. Pour Paul Chodas, il est inutile de s’affoler. Il a précisé précise : « En fait, pas un seul objet connu a une chance crédible de frapper notre planète au cours du prochain siècle. » Le Jet Propulsion Laboratory est d’ailleurs très transparent à ce sujet. Il est possible d’avoir un aperçu détaillé de leurs travaux de recherche en suivant le compte Twitter @AsteroidWatch. Les astronomes travaillent par ailleurs à la mise au point de solutions au cas où un de ces objets se dirigerait un peu trop dangereusement vers la Terre.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s