L’astéroïde 2015 TB145 va bien passer à moins de 500 000 km de la Terre dans la nuit du 30 au 31 octobre. Très proche, très gros, très rapide, cet objet n’est cependant pas dangereux, d’après la Nasa… qui ne l’a repéré que le 10 octobre dernier. Effrayant, non?

Mieux qu’un débarquement de morts-vivants filmé par George Romero ou un film de fin du monde avec Bruce Willis: pour Halloween, cette année, un astéroïde va « frôler » la Terre! Plus proche de la planète bleue que tout autre objet depuis des années, très rapide, l’astéroïde va-t-il nous frapper? Attention spoiler: Armageddon n’est pas pour ce 31 octobre. Armez-vous de pop-corn plutôt que de missiles anti-météorite.

Très gros, très proche, très rapide…

L’astéroïde, répondant au doux nom de 2015 TB145, mesure environ 300 à 450 mètres de diamètre, selon les estimations. C’est 28 fois la taille du météore de Tcheliabinsk qui a pénétré l’atmosphère au-dessus de l’Oural, en Russie, en février 2013, rappelle le site Earthsky… 2015 TB145 va aussi très vite: sa vitesse est « inhabituellement élevée », à 35 km/s, note la NASA.

Il va passer à quelque 490 000 km de nous, soit 1,3 distance lunaire, l’unité de mesure affichée par le Near Earth Object Program de la NASA. C’est la plus proche « rencontre » de ce type depuis 2006: les autres astéroïdes listés par ce centre s’approchent de notre « quartier » de l’Univers mais très rarement aussi près.
Mais, « aucun astéroïde ne représente un danger pour la Terre »,tempérait l’agence américaine cet été, alors qu’Internet pullulait de rumeurs sur un « astéroïde-tueur » qui se profilerait pour septembre 2015, à proximité de l’éclipse totale de Super Lune… Petit détail: la NASA ne connaissait pas l’existence de 2015 TB145 à l’époque de ce communiqué rassurant. L’astéroïde d’Halloween n’a été découvert que le 10 octobre dernier.
C’est le télescope Pan-STARRS 1 (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) qui l’a trouvé, à Hawaii. Sa tâche principale est de « repérer et traquer les astéroïdes et les comètes qui pourraient être dangereux pour notre planète », rappelle le site Cnet. Mais comment 2015 TB145 a-t-il pu échapper à son oeil de lynx… et à tous les scientifiques qui travaillent les yeux rivés au ciel? La Nasa n’a qu’une explication: son orbite, visible sur une vidéo de Space.com, est « excentrique ».

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.