Pour approfondir toujours davantage notre connaissance de Mars, la NASA veut y envoyer un robot révolutionnaire. Il aura pour mission de récolter une multitude d’informations relatives à la planète rouge.

La NASA n’arrête pas sa marche en avant. Après avoir fait d’incroyables révélations relatives à Mars, l’agence spatiale américaine veut en savoir davantage encore sur notre plus proche voisine. Elle y enverra ainsi un extraordinaire robot au printemps 2016 : l’InSight Lander. Grâce à une large gamme d’instruments géophysiques, l’engin étudiera plusieurs caractéristiques de la planète : sa composition géologique, son activité interne, son atmosphère, ou encore son champ magnétique.

L’InSight déploiera notamment une station sismique et une sonde à détection de chaleur. Et alors que la première sera stationnée à la surface de Mars, la seconde ira se loger à plusieurs mètres dans le sol (3 à 5 mètres). Cette dernière sonde servira à enregistrer les variations de température de la planète à moyen terme. Grâce à ces données, la NASA espère notamment pouvoir déterminer si notre voisine écarlate a toujours une activité interne. L’agence spatiale souhaite également en apprendre davantage sur le processus de la formation des planètes rocheuses.

L’InSight Lander :

La station sismique du robot, elle, servira à déterminer la composition interne de Mars : elle génèrera artificiellement des ondes basse fréquence et mesurera la différence de leurs temps d’arrivée. Les scientifiques pourront dès lors en déduire certaines informations cruciales sur la planète rouge : l’épaisseur de sa croûte, la composition de son manteau, la taille, la composition ou encore l’état physique (liquide ou solide) de son noyau. Mais l’extraordinaire robot aura également d’autres cordes à son arc : des appareils photo à haute résolution et d’autres capteurs qui mesureront une multitude de phénomènes, comme la température externe de Mars ou les fluctuations de son champ magnétique.

Pour lancer l’InSight, la NASA a déjà tout prévu. Elle connait ainsi sa prochaine fenêtre de tir pour le lancement : entre le 4 et le 30 mars 2016. Après le départ de la mission, celle-ci devrait atterrir 6 mois plus tard, le 28 septembre, sur Elysium Planitia. Cette région martienne, longue de 130 km et large de 27 km, présente l’avantage d’être particulièrement plate et lisse par rapport aux paysages rocailleux et aux cratères qui composent la planète rouge. Une fois sur place, l’InSight devrait déployer ses instruments en deux mois environ et poursuivre sa mission jusqu’en septembre 2018.

Ce robot de la NASA est réellement révolutionnaire. Par les instruments qu’il embarquera avec lui lors de sa mission, mais aussi par l’opportunité scientifique qu’il offre à l’humanité. Celle-ci tirera assurément d’incroyables enseignements de cette nouvelle épopée cosmique.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.