« Pourquoi Einstein apparaît-il en tirant la langue sur une célèbre photo ? »

Il s’agit certainement de la photo la plus célèbre d’Albert Einstein. On l’a tous au moins vu une fois dans notre vie : ce fameux cliché sur lequel le scientifique regarde le photographe en tirant la langue. Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir l’histoire qui se cache derrière cette photo.

Il faut savoir, que cette photo n’est absolument pas un trucage ! C’est bel et bien le père de la théorie de la relativité qui s’amuse tel un enfant à tirer la langue.

Pour savoir dans quelles conditions a été prise cette photographie du physicien, il faut remonter au 14 mars 1951. Ce jour là, Albert Einstein fête son 72ème anniversaire près de l’université de Princeton. Après avoir passé la soirée en compagnie de ses amis et collègues, un ami d’Einstein se propose de le raccompagner en voiture jusque chez lui.

C’est à ce moment là, lorsqu’Albert Einstein monte à l’arrière de la voiture, qu’Arthur Sasse, un photographe de l’agence de presse américaine l’interpelle. Il lui demande alors de sourire devant son objectif. Mais, en raison de ce jour particulier pour le physicien, le prix Nobel a déjà passé toute sa journée à se prêter au jeu des photographes.

Fatigué (comme on peut le voir ci-dessus), Albert Einstein décide tout de même de répondre à la demande d’Arthur Sasse, mais de façon facétieuse : les yeux grands ouverts, un petit sourire derrière sa moustache et en tirant la langue !

Une photo aussi célèbre que sa formule E=MC2

Bien entendu, cette photographie du scientifique va devenir une icône culturelle. D’ailleurs, quelque temps avant sa mort en 1955, Einstein, qui se consacra à la paix et milita contre les discriminations raciales et le maccarthysme, va parler de ce cliché :

« Cette pose révèle bien mon comportement. J’ai toujours eu de la difficulté à accepter l’autorité et, ici, tirer la langue à un photographe qui s’attend sûrement à une pose plus solennelle, cela signifie que l’on refuse de se prêter au jeu de la représentation, que l’on se refuse à livrer une image de soi conforme aux règles du genre. »

Il commanda également au photographe neuf tirages de ce cliché, dont un qu’il décida d’offrir à un ami journaliste en 1953. Cet exemplaire a été vendu aux enchères en 2009 pour 53 000 €. Einstein dédicaça un autre exemplaire au photographe lui-même avec cette note en allemand :

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s