« L’histoire de la cryptologie »

C’est le 23 février 1918 qu’un ingénieur relativement doué a pu présenter sa dernière invention, soit une machine à crypter. Cette dernière était totalement inédite puisqu’elle était capable de coder un message de dix mille milliards de façon tout à fait différentes. Selon notre homme, il aurait été impossible de décrypter ses codes. C’était une révolution en ce temps-là et notre homme a vite fait de se faire breveter sa machine, Enigma.

En 1923, sa machine n’avait toujours pas été vendue. Notre homme commençait à désespérer d’autant plus que la guerre venait de toucher à sa fin. Mais deux années plus tard encore, l‘armée a commencé à s’intéresser à Enigma. Elle lui a donc commandé un model similaire et a demandé l’exclusivité de la machine.

Dès lors, les autres pays ont voulu s’emparer de ce procédé et de nombreux espions ont été chargés de décrypter les codes mais également, de ramener le plus d’informations possibles quant à celle-ci. Finalement, certains ont pu mettre au point une machine tout à fait similaire qui était bien sûr, capable de coder. En parallèle, ils tentaient de décrypter les messages allemands et c’est assez vite d’ailleurs qu’ils sont parvenus à trouver une faille dans le système Enigma. Rien de plus facile alors pour percer à jour les messages radios cryptés.

Mais l’armée allemande était loin d’être dupe nous le savons bien, elle prenait donc grand soin à régulièrement renforcer sa machine et ainsi, renforcer les codes. Mais c’est à peu près à ce moment-là qu’est arrivé le grand Alan Turing. Il avait en effet remarqué que les messages contenaient la plupart du temps les mêmes mots et il a donc à partir de ceux-ci, réussi à percer le secret d’Enigma. L’armée britannique avait donc un bel avantage dont il comptait bien tirer parti.

Nous l’avons bien compris, les machines servant à faire des codes ont été bien utiles en leur temps. Mais la cryptographie est en réalité toujours bel et bien présente et nous l’utilisons presque au quotidien. Le net par exemple subit de très nombreuses attaques et ce, tous les jours. Nous pouvons en effet recevoir des virus sur nos ordinateurs, mais les ‘’hackers’’ peuvent également dérober nos coordonnées bancaires.

Vous avez très certainement entendu parler du manuscrit de Voynich. Vous savez également que ce livre nous arrive tout droit du XVème siècle mais que jusqu’à aujourd’hui, nous ne savons toujours pas qui en est l’auteur. Les pages qu’il contient semblent cryptées également et à ce jour, aucun expert n’est parvenu à perce le code. Nous ne savons donc pas ce qui se trouve à l’intérieur de ce manuscrit et ce, même si nous pouvons pencher pour des écrits sur la botanique. Ce manuscrit fait sans aucun doute parti des plus grands mystères à ce jour.

La cryptologie est un art, un art qui aujourd’hui est plutôt négatif quand l’on voit les dégâts qu’il peut causer. Mais nous avons vu que cela n’a pas toujours été le cas. Quoi qu’il en soit, il semble qu’elle at encore de beaux jours devant elle.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s