« Les mystères du triangle du Névada »

Le triangle du Nevada est une zone du désert des Etats-Unis qui a l’instar du triangle des Bermudes est réputée pour compter bon nombre de disparitions inexpliquées d’avions. Environ 2000 sur les cinquante dernières années. Cette croyance s’est renforcée suite à la disparition d’un pilote milliardaire répondant au nom de Steve Fossett en septembre 2007 alors que celui-ci effectuait un vol de plaisance. Etrangement, c’est aussi dans cette région que se trouve la fameuse zone 51… Alors, coïncidence ou non ? A travers de ce reportage nous allons tenter de répondre à cette question en perçant les secrets de cette zone pour le moins étrange.

Pour cela nous allons retracer l’histoire de ce milliardaire américain.
Le 3 septembre 2007 à 8h45, il décolla d’un ranch sans prévenir personne de sa destination. Il précisa cependant qu’il devrait être de retour d’ici quelques heures.
Néanmoins, au bout de trois heures d’attentes, ses amis décidèrent de prévenir les autorités qui déclenchèrent ensuite un vaste programme de recherche.
La tâche ne s’avèra pas aisée, car ayant du carburant pour quatre heures de vol, Steve Fossett pouvait se trouver dans une zone mesurant plus de 25 000 km².
Ce qui est intriguant dans cette histoire, c’est que le pilote avait une solide expérience derrière lui, et il est difficilement imaginable qu’il ait pu avoir un accident mortel pour un vol aussi banal.

Pourtant, une théorie pourrait expliquer sa disparition. Il se pourrait en effet que le pilote ait survolé la zone 51 et qu’il ait été abattu par accident.
De plus, le triangle du Nevada contient deux bases où des exercices et des essais sont régulièrement effectués, ce qui pourrait renforcer cette hypothèse.

Une autre piste concernerait la barrière de la Sierra Nevada avec ses nombreux pics. De nombreux pilotes ont déjà rapporté avoir été complétement désorientés dans cette zone.
De plus, si Steve Fossett s’était écrasé dans ce lieu, son épave pourrait rester cachée durant des années par l’imposante densité des arbres.

Après deux semaines de recherches infructueuses, des spéculations virent le jour concernant le fait qu’il aurait pu mettre en scène sa disparition pour pouvoir commencer une nouvelle vie ailleurs.
Pourtant, après enquête par un détective privé, il n’y avait aucune raison apparente pour qu’il organise un tel scénario.
Cependant, une autre disparition dans le triangle du Nevada pourrait être expliqué par cette théorie.

Trois semaines après sa disparition, un randonneur a fait une découverte extraordinaire à 200 km du lieu de décollage de Fossett. Il s’agissait d’une partie d’un avion qui malheureusement n’appartenait pas au milliardaire. Cependant, cette découverte allait permettre d’offrir de nouvelles pistes pour expliquer son évanouissement dans la nature.

En effet, le 18 novembre 1942, un avion de l’armée partie en mission de routine n’est jamais rentré à la base. Il est fort probable que l’avion ait heurté le sommet d’une montagne avant de s’écraser.
Le pilote se serait en effet engagé dans un passage très étroit et se serait retrouvé dans un courant ascendant puis descendant appelé « la vague des montagnes ».

Alors serait-il possible que ce soit ce phénomène qui ait causé le crash de Steve Fossett ?
Rien n’était moins sur, car le milliardaire était tout à fait conscient des dangers. De plus, les recherches ont montré que cette fameuse vague n’était pas présente le jour où il a disparu.

Mais, en septembre de l’année suivante, un randonneur à la recherche d’une mine abandonnée est tombé sur une carte d’identité et de l’argent appartenant à Steve Fossett !
Il décida ensuite d’y retourner en compagnie d’autres personnes et après plusieurs heures de recherches ils ne trouvèrent aucune épave. Pourtant, ils finirent tout de même par tomber sur un vêtement noir.
Après avoir noté les coordonnées GPS, ils les transmirent aux autorités qui relancèrent alors les recherches.

Finalement, au bout d’une journée, l’épave du milliardaire est retrouvée dans une chaine de montagne à 145 km de l’endroit où il avait décollé plus d’un an auparavant.
Cependant, après analyses, aucun défaut mécanique sur l’appareil n’a été relevé…

Mais alors, qu’est ce qui aurait pu causer ce crash ?
Selon un chercheur qui témoigne dans ce reportage, ce serait la météo imprévisible de la zone qui serait la cause de l’accident.
Le rapport officiel a donc conclu que c’était un violent courant descendant qui aurait rendu l’appareil totalement incontrôlable.
Le fait que son corps ait été retrouvé à une bonne distance de l’épave laisse penser également que le pilote aurait eu le temps de se hisser hors de la carcasse pour aller attendre les secours sur une zone plus en altitude, sans toutefois pouvoir l’affirmer.

Pour conclure, nous avons vu que ce cas était parfaitement explicable rationnellement malgré sa grande complexité. Il est fort probable que l’événement qui a causé cette tragédie soit arrivé à de nombreux autres pilotes.
Mais, est-ce pour autant qu’il est applicable aux plus de 2000 autres avions qui n’ont jamais été retrouvés ? Rien n’est moins sur, et cet endroit restera certainement encore pour très longtemps un haut lieu de mystères…

Sources

Publicités