« Des espions dans l’espace »

En Floride, un centre de lancement abandonné, témoin des jours lointains où l’homme entreprenait de conquérir l’espace. Le boumqueur devenu musé, offre un rapide survol de l’histoire de l’exploration spatiale en ces temps déjà anciens, où les USA et l’URSS cherchaient à décrocher la lune.

En Mai 2005, un agent de sécurité de la Nasa fait ici une découverte surprenante. Il cherchait les clés d’une porte qui était fermée depuis plusieurs années. Comme la serrure est ancienne, il doit se procurer un passe général pour ouvrir cette porte. Il n’y avait pas de lumière alors les agents se sont mis à explorer la pièce avec des lampes de poches. Au fond dans un coin, il y avait une caisse bleue, et dans cette caisse, deux combinaisons spatiales différentes de toutes celles qu’il avait vu jusque-là. Elles étaient en bon état, sur l’une on pouvait lire « 007 » et sur l’autre « 008 ».

Ces numéros de série ne sont pas la seule énigme. Sur la manche d’une de ces combinaison était inscrit le nom « Lawyer ». Ce nom va ré-ouvrir un chapitre largement inconnu du l’histoire de l’exploration spatiale, et de la guerre froide.

Quand l’écrivain américain James Mamford apprend l’existence de ces drôles de tenues, il est aussitôt intrigué. En effet, quand on regarde la liste des astronautes de la Nasa, on n’en trouve pas un seul du nom de Lawyer. Par contre, sur une liste d’équipage provenant du Pentagone, on peut trouver un pilote du nom de R.E Lawyer. Dans les années 1960, il faisait partit d’un obscur programme de l’USR force, répondant au nom de code MOL.

L’écrivain américain a pu alors le rencontrer environs un moi avant sa mort, et les informations qui lui a fourni lui ont permis de rencontrer une dizaine d’autres pilotes qui avaient fait partis de ce programme.
Plusieurs membres de la mission MOL feront par la suite des carrières de premier plan dans l’exploration spatiales et les vols habités. Mais aucun des pilotes de l’époque ne s’est à ce jour exprimé sur le projet MOL.
Le MOL était un programme spatial de l’USR force qui démarra dans les années 1960 sans la participation de la NASA. Il est encore considéré comme Top Secret.

A cette époque les américains redoutaient beaucoup les attaques nucléaires lancées par l’union soviétique ; et on espérait notamment grâce aux avions U2, pouvoir obtenir une meilleure connaissance des capacités nucléaires de l’URSS. Ces avions légendaires sont à cette période le seul moyen de surveillance de l’ennemi, mais le plus risqué aussi. Les espions doivent régulièrement survoler l’Union soviétique à seulement vingt kilomètres d’altitude.

Le 1er Mai 1960, un pilote de la CIA, est à vingt mille mètre d’altitude au-dessus de l’Oural, à la recherche de base de lancement de fusée. L’appareil est abattu par l’ennemi. Les USA nient alors toute opération d’espionnage, parlant d’un simple avion de surveillance météo.

Après cet incident, les missions de survol en avion finissent par devenir trop dangereuses et trop provocatrices.
En Août 1960, débute une compétition acharnée et secrète entre les USA et l’URSS pour la suprématie dans l’espace. Et cette lutte va durer des années sans que personne ne se doute un instant ailleurs dans le monde que quelque part là-haut on nous observe. Jusqu’où américain et soviétiques sont-ils allés ? Quels autres secrets la découverte de cette malle bleue nous réserve encore ? Vous le saurez en regardant ce reportage.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités