Les astronomes ont expliqué que ce que l’on prenait pour les « yeux » de l’astre étaient des zones actives éjectant de la masse coronale et que l’illusion de la « bouche » était créée par une partie sombre et « fraîche » de l’étoile projetant un champ magnétique dans l’espace. 

Cette « face anxieuse » du Soleil est le résultat de l’effet optique de paréidolie (illusion optique), autrement dit une tendance instinctive à trouver des formes familières dans des images désordonnées, notamment dans les nuages, les constellations, etc.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.