Curiosity se promène à la surface de Mars depuis plusieurs années maintenant et il vient d’envoyer de nouvelles images de la planète rouge à la NASA. Elles ont toutes été prises au même endroit, et donc dans la région du Murray Buttes, en bas du mont Sharp. Les paysages sont superbes, et ils rappellent beaucoup le désert sud-est américain.

Mars Science Laboratory trouve ses origines dans les débuts de l’exploration spatiale. La NASA rêvait depuis toujours de pouvoir explorer Mars et elle a très rapidement commencé à travailler sur une mission visant à envoyer une sonde et un rover sur place afin de pouvoir étudier la planète.

La sonde a décollé de la Terre le 26 novembre 2011, emportée par une fusée Atlas V. Elle a mis plusieurs mois à atteindre son objectif et elle s’est ainsi posée dans le cratère Gale le 6 août 2012.

Curiosity est arrivé sur Mars en 2012

Curiosity a pris le relais ensuite. Ce robot n’est pas le premier à fouler le sol de Mars, mais il est bien plus imposant et bien plus lourd que ses prédécesseurs. Il embarque en effet plus de 75 kg de matériel scientifique et notamment un laboratoire grâce auquel il est peut analyser les composants organiques et minéraux.

Il intègre également un mât de plus de deux mètres sur lequel ont été greffées plusieurs caméras, mais aussi des sondes atmosphériques et un spectromètre laser.

Curiosity est également équipé de plusieurs antennes. Elles lui permettent de communiquer avec les sondes placées dans l’orbite de la planète. Le tout avec un débit assez confortable, un débit pouvant atteindre 1,35 mégabit par seconde dans le sens rover-sonde ou bien de 256 kilobits par seconde dans le sens inverse.

Lorsqu’il prend des photos, il commence donc par les envoyer vers les sondes et ces dernières prennent ensuite le relais pour les faire parvenir aux équipes terriennes.

Curiosity ne reste pas immobile, bien sûr. Il est équipé de six roues et d’un système de navigation perfectionné. En théorie, il peut atteindre les 150 km/h sans détection d’obstacles ou 75 km/h avec, mais le robot n’a pas encore eu l’occasion de se déplacer à ces vitesses et c’est assez logique compte tenu de son coût et de sa mission.

Un paysage qui rappelle beaucoup le désert américain

En réalité, il a été conçu pour parcourir une vingtaine de kilomètres et il en a parcouru… un peu plus de quatorze depuis août 2012.

Cela ne l’empêche évidemment pas de se promener à travers la planète et il vient d’atteindre une nouvelle région, celle du Murray Buttes. Elle se trouve un peu au sud su mont Sharp et elle est censée permettre à l’agence spatiale américaine de mieux comprendre le processus de formation des anciennes dunes de sable de la planète.

Curiosity a profité de l’occasion pour prendre quelques photos et il les a envoyées dans la foulée à la NASA afin que ses spécialistes puissent étudier la topologie des lieux. Comme à son habitude, l’agence les a ensuite partagés sur son site et ses différents profils sociaux afin de nous en faire profiter.

Et il faut bien l’avouer, le résultat est assez surprenant. Comme indiqué un peu plus haut, ces paysages rappellent beaucoup ceux du désert américain, à une exception près : le ciel n’est pas bleu, mais marron. En dehors de ça, la ressemblance est frappante.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.