« Triangle des Bermudes: une nouvelle théorie »

Le Triangle des Bermudes fascine les scientifiques depuis de nombreuses années maintenant. Les scientifiques, mais également les auteurs, les réalisateurs ou plus globalement tous les curieux s’intéressant aux phénomènes sortant de l’ordinaire. De nombreuses personnes ont tenté d’expliquer le phénomène, bien sûr, et un climatologue américain a développé une théorie très intéressante.

Le Triangle des Bermudes est une zone géographique située dans l’océan Atlantique. Elle forme un triangle s’étirant entre la pointe sud de la Floride, l’île de Porto Rico et les Bermudes, sur une superficie tournant autour des 500 000 kilomètres carrés.

Un climatologue a développé une théorie intéressante au sujet du Triangle des Bermudes.

Cette fameuse zone a été évoquée pour la toute première fois dans les années 50, et plus précisément dans un article signé de la main d’un certain Edward Van Winkle.

Le Triangle des Bermudes a commencé à faire parler de lui dans les années 50

L’article en question faisait état de plusieurs disparitions étranges, des disparitions inexpliquées. Le papier n’avait pas particulièrement marqué les esprits à l’époque, mais l’histoire a été reprise par le magazine Fate deux ans plus tard avec un autre article qui se focalisait cette fois sur la disparition d’une escadrille constituée de cinq chasseurs-bombardiers de 45, le fameux Vol 19.

Mais c’est finalement Vincent Gaddis qui a été le premier à utiliser cette expression, dans un article publié chez Argosy en 1964. Il a été repris dix ans plus tard par Howard Rosenberg, qui travaillait à l’époque pour le Los Angeles Times.

La légende était née et les histoires autour du Triangle des Bermudes se sont considérablement intensifiées dans les années qui ont suivi.

La faute au méthane ?

Les scientifiques tentent depuis longtemps d’expliquer le phénomène et si certains d’entre eux ont évoqué de possibles perturbations magnétiques, plusieurs chercheurs ont attribué ces disparitions à des émissions de méthane.

Ce composé a effectivement une particularité très intéressante : il est capable de réduire la densité de l’eau, anéantissant par la même occasion l’effet de portance de nos navires. Il suffirait ainsi d’une forte concentration de méthane pour que les bateaux soient aspirés au fond de l’eau en un instant.

Et pour les avions, alors ? Là encore, le méthane pourrait être responsable de leur crash puisqu’il est capable de provoquer des turbulences atmosphériques. Cela expliquerait du coup pourquoi tant d’avions ont disparu dans cette zone.

Cette théorie n’est pas nouvelle, elle date en effet de 2001, mais elle a refait surface en fin d’année dernière après que des chercheurs aient pu observer directement le phénomène durant une expédition dans la partie sud de la mer de Kara, en Sibérie.

La météo serait en cause tout simplement

Randy Cerveny s’intéresse lui aussi beaucoup au Triangle des Bermudes et il a développé une autre théorie très intéressante. D’après lui, des microrafales pourraient être à l’origine de la disparition des navires et des avions dans cette zone.

En étudiant les images satellites de la région, il a en effet remarqué la présence de plusieurs nuages de forme hexagonale situés au-dessus des Bahamas, mais également dans la mer du Nord, non loin de la Grande-Bretagne. Ils sont tous assez différents les uns des autres, mais leur diamètre serait compris entre 32 et 88 kilomètres et ils seraient en outre formés par des microrafales.

Toujours d’après lui, les vents issus de ces masses nuageuses pourraient atteindre ponctuellement une vitesse de 160 km/h et provoquer en plus de temps en temps des vagues de plus de 14 mètres. Il pense donc que ces phénomènes pourraient être à l’origine de la disparition des navires et des avions dans cette zone.

Pour le moment, bien sûr, ce n’est qu’une théorie et elle doit être prise comme telle.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités