« Les 12 superbactéries les plus dangereuses pour notre santé »

L’Organisation mondiale de la santé liste 12 superbactéries contre lesquelles il est urgent de développer de nouveaux antibiotiques.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié le 27 février 2017 sa première liste « d’agents pathogènes prioritaires » résistants aux antibiotiques, énumérant les 12 espèces ou familles de bactéries les plus menaçantes pour la santé humaine. « Cette liste a été établie pour essayer d’orienter et de promouvoir la recherche et le développement de nouveaux antibiotiques », explique l’institution des Nations unies, qui veut empêcher la résurgence de maladies infectieuses incurables.

3 bactéries au risque « critique »

Le risque est jugé « critique » pour trois bactéries : Acinetobacter baumannii, Pseudomonas aeruginosa et les Entérobactéries (dont Escherichia coli), résistantes aux carbapénèmes, antibiotiques de dernier recours, et à l’origine de la plupart des infections graves en milieu hospitalier. « La résistance aux antibiotiques augmente et nous épuisons rapidement nos options thérapeutiques, a alerté dans un communiqué Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale à l’OMS pour les systèmes de santé et l’innovation. Si on laisse faire le marché, les nouveaux antibiotiques dont nous avons le besoin le plus urgent ne seront pas mis au point à temps. »

L’OMS classe six agents pathogènes (ou leur famille) en « priorité élevée » : Enterococcus faecium résistant à la vancomycine (antibiotique de dernier recours), le staphylocoque doré résistant à la méthicylline et à la vancomycine, Helicobacter pylori (bactérie responsable notamment des ulcères de l’estomac), résistant à la clarithromycine, Campylobacter spp. (bactérie du tube digestif à l’origine d’infections, le plus souvent, intestinales) résistant aux fluoroquinolones, les salmonelles (bactéries hébergées dans l’intestin des animaux et transmises à l’homme par le biais d’aliments contaminés) résistant aux fluoroquinolones et Neisseria gonorrhoeae (responsable de la gonorrhée, une infection sexuellement transmissible) résistant aux céphalosporines et aux fluoroquinolones.

Trois autres espèces et familles de bactéries sont, elles, placées en « priorité moyenne » : le pneumocoque (qui peut conduire à des pneumonies et des méningites) insensible à la pénicilline, l’Haemophilus influenzae (responsable d’infections comme les méningites bactériennes chez l’enfant et les otites) résistant à l’ampicilline, ainsi que les Shigella spp.(cause d’infections intestinales telles que la dysenterie) et résistants aux fluoroquinolones. En 2016, une étude britannique affirmait que les bactéries résistantes pourraient « tuer jusqu’à 10 millions de personnes par an d’ici 2050, soit autant que le cancer ». Ces 12 superbactéries sont à découvrir en images dans le diaporama ci-dessous.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s