« Le patrimoine des candidats dévoilé »

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a mis en ligne ce mercredi le patrimoine des 11 candidats à l’Elysée.

Pour la première fois sous la Ve République, les déclarations de patrimoine des candidats à l’élection présidentielle ont été publiées mercredi soir par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sur son site, mais sans toutefois avoir été contrôlées.

Immobilier, biens supérieurs à 10.000 euros, voitures, comptes bancaires, mais aussi participations dans le capital de sociétés et dettes éventuelles : chaque candidat a dû remplir ces rubriques et remettre sa déclaration, certifiée sur l’honneur, au Conseil constitutionnel avant vendredi soir dernier. C’était une des conditions, avec les 500 parrainages , pour pouvoir concourir au premier tour le 23 avril. Voici le détail de leurs déclarations, candidat par candidat.

François Fillon

Sans surprise, on retrouve dans la déclaration du candidat de la droite son manoir de Beaucé dans la Sarthe, estimé à 750.000 euros. François Fillon possède aussi 33 % d’une autre maison dans le département pour 41.300 euros ainsi que 44,3 % d’une maison située dans les Pyrénées-Atlantiques, pour 134.000 euros. Sa société de conseil 2FCONSEIL est évaluée à 97.888 euros. En décembre 2016, elle était estimée à seulement 11.518 euros.

La déclaration révèle également que le candidat a touché des « prêts familiaux » d’un montant de 30.000 euros à l’automne 2016 pour payer des dettes fiscales.

Outre de nombreux comptes bancaires, affichant plus de 40.000 euros, le député de Paris possède deux montres d’une valeur de 12.000 euros et de 15.000 euros. Il détient également deux voitures, estimées à 5.000 euros et 3.000 euros.

Marine Le Pen

La candidate du Front national possède des quote-parts dans deux habitations, une dans le Morbihan pour une valeur de 67.852 euros et l’autre dans les Hauts-de-Seine pour un montant de 194.861 euros. Elle possède également des parts dans des sociétés civiles immobilières pour un montant total d’environ 350.000 euros.

En dehors de l’immobilier, Marine Le Pen ne possède aucun bien d’une valeur supérieure à 10.000 euros, ni de véhicule.

Emmanuel Macron

Le leader d’En Marche ne possède aucun bien immobilier. La vaste demeure du couple Macron au Touquet appartient à son épouse. Le candidat possède de nombreux comptes bancaires pour une valeur totale d’environ 130.000 euros, mais aussi quelques placements financiers, notamment à la banque Rothschild, où il a travaillé.

Emmanuel Macron ne possède aucun bien de grande valeur ni véhicule mais on apprend toutefois que les droits d’auteurs de son livre « Révolution » lui ont rapporté 274.141 euros.

Benoît Hamon

Le candidat du Parti socialiste possède un peu moins de la moitié d’un appartement dans les Hauts-de-Seine pour une valeur de 700.000 euros ainsi qu’un appartement dans le Finistère, dont il est originaire, pour un montant de 121.000 euros.

Outre ses comptes en banque, dont le montant total s’élève à environ 16.000 euros, Benoît Hamon possède une voiture évaluée à 2.000 euros mais pas de biens de grande valeur.

Jean Luc Mélenchon

Le candidat de la France insoumise est propriétaire d’un appartement parisien évalué à 837.000 euros et d’une résidence de campagne dans le Loiret évaluée à 190.000 euros.

Ses comptes en banque affichent un total légèrement supérieur à 100.000 euros. Il ne possède pas de véhicules ni de biens d’une valeur supérieure à 10.000 euros.

Nicolas Dupont-Aignan

Le député de l’Essonne possède une maison dans son fief, évaluée à 255.000 euros ainsi que de nombreux biens immobiliers à Paris pour une valeur totale de 2 millions d’euros.

S’il ne possède pas de véhicules, Nicolas Dupont-Aignan est propriétaire d’une sculpture d’artiste évaluée à 25.000 euros.

Philippe Poutou

Le candidat du NPA ne possède aucun bien immobilier ni objet de grande valeur. Ouvrier dans l’industrie automobile, Philippe Poutou est le propriétaire d’un véhicule estimé à 9.000 euros et dispose d’environ 12.000 euros sur ses comptes en banque.

Nathalie Arthaud

La candidate de Lutte ouvrière possède un petit appartement, estimé à 248.000 euros. Elle dispose également d’environ 8.000 euros sur ses comptes en banque et d’une voiture d’une valeur de 14.500 euros.

Jacques Cheminade

L’énarque possède un appartement parisien estimé à 420.700 euros. Il dispose d’environ 19.000 euros sur ses comptes en banque et d’un peu plus de 50.000 euros d’économies en métaux précieux.

Plus original, le candidat ne possède pas de voiture mais une collection d’objets préhistoriques et précolombiens d’une valeur totale de 18.000 euros.

François Asselineau

Le président de l’UPR possède 65 % d’un logement parisien, pour une valeur de 975.000 euros mais aussi 75 % d’une résidence secondaire dans la Nièvre, soit 75.000 euros, un emplacement de parking estimé à 15.000 euros ainsi qu’un appartement en Polynésie française valant 117.000 euros.

Jean Lassalle

Le député des Pyrénées-Atlantique possède plusieurs logements dans son fief ainsi que des terres agricoles, pour une valeur totale de 705.000 euros. Il dispose d’environ 6.000 euros sur ses comptes en banque et de deux véhicules, un à 25.000 euros et l’autre à 5.000 euros.

A lire aussi

Les projets de chaque candidat

Sondage

« Votre vote est anonyme. Vous ne pouvez voter qu’une seule fois »

Sources

Publicités