« 60 000 internautes traquent la planète X »

La planète X fascine de nombreux astronomes à travers le monde. Visiblement bien décidée à la trouver, une équipe australienne a récemment lancé un appel aux internautes afin de les aider à mettre la main sur cette nouvelle planète. L’initiative a visiblement porté ses fruits. Ils ont en effet trouvé quatre objets situés à l’extrême périphérie du système solaire.

Le système solaire compte actuellement huit planètes différentes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Pluton a elle aussi été considérée pendant pas mal de temps comme une planète avant d’être requalifiée en planète naine.

L’étau se resserre autour de Planet X

Toutefois, notre système comporte en parallèle de nombreux autres corps comme des astéroïdes, des planètes naines ou même des satellites.

La planète X fascine les astronomes du monde entier

La ceinture de Kuiper se trouve pour sa part à la périphérie du système solaire et elle compte des dizaines d’objets de différentes tailles. Elle fascine par conséquent de nombreux astronomes. Michael E. Brown et Konstantin Batygin en font partie et cela fait maintenant des années que les deux hommes l’observent sous toutes les coutures.

En 2016, nos deux amis ont remarqué que Sedna et cinq autres objets transneptuniens présentaient des caractéristiques proches au niveau de leur trajectoire. Ils ont pensé que ces similarités étaient causées par la gravité exercée par notre étoile, mais ils ont réalisé ensuite que c’était parfaitement impossible compte tenu de la distance les séparant.

Après avoir développé et comparé plusieurs modèles mathématiques, les deux astronomes en sont venus à la conclusion qu’un autre objet influençait la trajectoire de ces corps. Un objet extrêmement massif et situé dans la périphérie de notre système : Planet Nine.

Seul problème, pour l’heure, personne n’a encore été en mesure de l’observer directement et c’est précisément ce qui a poussé ces astronomes australiens à demander de l’aide aux internautes.

Quatre objets correspondent au profil de la planète, et l’un d’entre eux n’a pas encore été identifié

L’Université nationale d’Australie a en effet décidé de faire équipe avec Zooniverse afin d’accélérer les recherches, en partageant les données capturées par le télescope SkyMapper avec les membres de la plateforme.

Plus de 60 000 personnes ont répondu présentes et environ 4 millions d’objets ont été identifiés

Dans un communiqué de presse publié en fin de semaine, les chercheurs responsables du projet ont annoncé avoir localisé quatre objets correspondant au profil de la planète. En poussant plus loin leurs investigations, ils ont réalisé que deux d’entre eux sont en réalité des planètes naines, Chiron et Comacina.

Le troisième, lui, serait en réalité un astéroïde. Et le quatrième ? Pour le moment, les scientifiques n’en savent rien, mais ils comptent bien faire toute la lumière sur ce corps dans les semaines à venir.

Pour rappel, d’après les calculs effectués par les astronomes, Planet X devrait être environ 10 fois plus massive que la Terre et se trouver entre 30 et 160 milliards de kilomètres de notre étoile. Elle aurait donc besoin de 10 000 ou de 20 000 ans pour en faire le tour.

Pour information, une initiative de la Nasa similaire à celle de l’Université d’Australie vous invite aussi à participer à la recherche de cette fameuse neuvième planète.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s