« SpaceX publie une incroyable vidéo de l’atterrissage de sa fusée Falcon 9 »

Pour la première fois, dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 31 mars, SpaceX avait utilisé le premier étage d’un Falcon 9 déjà utilisé pour envoyer des satellites en orbite. Mieux encore, la société d’Elon Musk avait ensuite récupéré le premier étage du Falcon 9 sur une barge au milieu de l’Atlantique. La vidéo de l’atterrissage du premier étage du Falcon 9 recyclé a récemment été publiée par SpaceX et les images sont impressionnantes.

Le 19 février dernier, SpaceX parvenait à faire atterrir sa fusée Falcon 9 dans le but de la réutiliser. Il s’agissait là du troisième atterrissage sur la terre ferme sur le pas de tir 39A au centre spatial Kennedy en Floride. La vidéo était déjà incroyable et inédite. En revanche d’habitude, c’est sur une plateforme en mer que se déroule l’atterrissage. C’est un exercice périlleux, mais toujours impressionnant. En témoigne cette incroyable vidéo publiée sur Instagram le 5 avril dernier par Elon Musk. Revivez ainsi l’atterrissage de la grande et la plus chère pièce de l’entreprise (62 millions $ US) le 30 mars dernier grâce à des caméras positionnées sur le pont du navire.

Le lanceur qui transportait un satellite de télécommunications de la firme luxembourgeoise SES s’était arraché de son pas de tir du Centre spatial Kennedy. Haut de 41 mètres, le premier étage s’était alors séparé du reste du lanceur 2 min 41 s après le décollage avant d’entamer une descente contrôlée par ses rétrofusées vers la plateforme flottante.

Les enjeux de l’atterrissage et de la réutilisation des lanceurs sont énormes. Il s’agit pour SpaceX, Blue Origin ou encore pour Arianespace de diminuer drastiquement les coûts des lanceurs, soit quelque 30 millions de dollars dans le cas d’une fusée Falcon 9. L’objectif est néanmoins risqué, mais comme le rappelle souvent Elon Musk, le fondateur de SpaceX, « l’aéronautique n’aurait jamais décollé si les compagnies aériennes avaient jeté leurs avions après un seul vol ».

Sources

Publicités