« Le rat-taupe est immunisé contre toute forme de cancer »

Jouissant d’une extraordinaire longévité, doué d’une organisation sociale complexe, il s’avère en plus que l’animal est immunisé contre toute forme de cancer. Mais ce n’est pas tout : selon une étude récente, le rat-taupe nu peut également survivre près de 20 minutes sans oxygène.

Existe-t-il un rongeur plus surprenant que le rat-taupe nu ? Alors qu’une souris de laboratoire de taille similaire vit en moyenne 4 ans, le rat-taupe peut quant à lui vivre jusqu’à 30 ans. Le rongeur est également un grand espoir de la science, notamment pour la lutte contre le cancer. Immunisé, l’animal produirait en grand nombre une forme particulière d’acide hyaluronique cinq fois plus grande que celle sécrétée par le corps humain. Cette substance épaisse et sucrée située entre les cellules agit comme une barrière protectrice empêchant les tumeurs de se multiplier. De nouvelles recherches montrent aujourd’hui que ces rongeurs sont encore plus étranges et résistants qu’on ne le pensait jusqu’à présent. Privé d’oxygène dans des terriers surpeuplés, le rat-taupe nu peut survivre en métabolisant du fructose pendant près de 20 minutes.

Privés d’oxygène, les humains meurent. Pour nous et les autres animaux, les cellules cérébrales ne sont alors plus alimentées. Mais il y a comme toujours des exceptions même si parfois cesdites exceptions sont toujours les mêmes. Le rat-taupe nu (Heterocephalus glaber), encore lui, dispose par exemple d’un mécanisme de secours inspiré des plantes pour passer du mode animal au mode végétal.

Selon cette nouvelle étude publiée dans la revue Science, l’équipe de chercheurs menée par Thomas Park, de l’Université de l’Illinois à Chicago, détaille en effet le fait que l’animal change en quelque sorte de mode de fonctionnement pour utiliser comme sucre le fructose au lieu du glucose contenu dans l’organisme pour créer suffisamment d’énergie et assurer ainsi pendant plusieurs heures le fonctionnement d’organes essentiels comme le cœur et le cerveau. Comme les végétaux, le rongeur serait ainsi capable de transformer le fructose en énergie sans utiliser d’oxygène.

« Ce rongeur a tout simplement réorganisé son métabolisme pour le rendre tolérant à un environnement ayant peu d’oxygène », explique Thomas Park. « Avec un faible niveau d’oxygène qui tuerait un humain en quelques minutes, le rat-taupe nu peut quant à lui survivre au moins cinq heures », a-t-il précisé. Privé d’oxygène, le rat-taupe nu voit alors sa respiration et son rythme cardiaque se ralentir, puisant dans les grandes quantités de fructose libérées dans son sang pour produire de l’énergie jusqu’à ce que l’oxygène redevienne suffisant. Il peut même survivre jusqu’à 18 minutes privé complètement d’oxygène et ne subir aucune séquelle.

Selon les chercheurs, ce métabolisme unique serait une adaptation à son habitat très peu oxygéné. Car, à la différence des mammifères vivant en terriers, ce rongeur partage des galeries souterraines peu ventilées avec une centaine de congénères. Au-delà de la prouesse, comprendre la façon dont ce petit rongeur active ce processus biologique pourrait éventuellement ouvrir la voie à de nouveaux traitements pour des victimes de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral dont l’organisme a été privé d’oxygène.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités