« Quels sont les risques d’une explosion de supernova ? »

Si une supernova explosait à proximité de la Terre, elle pourrait facilement anéantir notre monde. Mais que veut dire «à proximité» selon les critères des scientifiques? Une récente étude, faite par une équipe de scientifiques de l’Université du Kansas, dévoile cette distance.

Avant toute chose, rappelons ce qu’est une supernova

Une supernova est l’ensemble des phénomènes conséquents à l’explosion d’une étoile, qui s’accompagne d’une augmentation brève mais fantastiquement grande de sa luminosité. Vue depuis la Terre, une supernova apparaît donc souvent comme une étoile nouvelle, alors qu’elle correspond en réalité à la disparition d’une étoile. Les supernovas sont des événements rares à l’échelle humaine : leur taux est estimé à environ une à trois par siècle dans la Voie lactée.

Qu’elle serait la distance de danger minimale ?

D’après une nouvelle recherche réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université du Kansas dirigée par le professeur Adrian Melott, la distance à laquelle l’explosion d’une supernova pourrait menacer la Terre est beaucoup plus importante qu’on ne le croyait. Ainsi, les études précédentes avaient prouvé que n’importe quelle explosion de supernova à une distance de 25 années-lumière de la Terre pourrait être catastrophique pour notre planète. Selon les nouvelles données, la distance de danger est de 50 années-lumière.

« Les rayons cosmiques aiment voyager sur les lignes du champ magnétique. […] Un champ magnétique […] peut créer une autoroute pour les rayons cosmiques ou les bloquer, » explique Adrian Melott dans son étude apparue dans la revue Astrophysical Journal.

Quelles conséquences pourrait provoquer l’explosion d’une supernova sur l’humanité ?

L’augmentation du nombre de cancers et de mutations est l’issue la plus probable. Cependant, les spécialistes n’excluent pas qu’une catastrophe cosmique éloignée de 150 années-lumière puisse pratiquement être « invisible » et n’entraîne pas la destruction de la Terre.

Par exemple, des fossiles retrouvés en Afrique prouvent que des rayons cosmiques, émis par l’explosion d’une supernova, ont déjà atteint la Terre durant le pléistocène. « Il n’y a pas eu une extinction massive, mais l’extinction de certaines espèces », précise M. Melott.

Si une explosion a lieu maintenant, à proximité de la Terre, elle influencerait probablement la lumière naturelle de la planète, en « offrant » aux terriens environ un mois de nuits blanches. Cela influencerait négativement la santé de tous les êtres vivants.

Cependant, les chercheurs estiment que dans un avenir proche, l’étoile Bételgeuse, située dans la constellation d’Orion et éloignée de la Terre de 600 années-lumière, pourrait se transformer en supernova.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s