Dix-neuf. C’est le nombre de jours supplémentaires de la mission de Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale. En effet, l’ESA et la Nasa ont décidé de reporter son retour sur Terre au 2 juin alors qu’il aurait dû rentrer le 15 mai. La raison de cette prolongation est simple, et assez habituelle : une rotation entre deux équipages trop longue.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.