« Le glacier géant Larsen C va se détacher et risque d’élever le niveau de la mer »

Le détachement du glacier géant Larsen C, le long de la péninsule antarctique, risque d’élever le niveau de la mer, redoutent des chercheurs.

Des chercheurs observent, depuis des années, la fissure qui longe la barrière de Larsen, plus précisément le segment de glace appelé Larsen C (le plus grand), près de la côte orientale de la péninsule Antarctique. Dans un proche avenir, cet énorme bloc de glace engendrera l’iceberg le plus grand du monde.

Selon des experts, la situation s’est beaucoup aggravée ces derniers mois. Rien qu’en six jours, la fissure s’est allongée de 27 km, une augmentation capitale depuis janvier. En outre, la fissure a changé de direction, il ne reste donc que 12 km avant que l’iceberg se sépare du glacier, informe Live Science.

Les scientifiques ne peuvent que constater leur impuissance, car il n’y a pas de procédés pour prévenir la désintégration du glacier. Le futur iceberg aura une superficie de 5 000 km2, soit 10 % de la superficie totale du plateau continental.

Il ne s’agira toutefois pas d’une première en matière de scission de barrières de glace. Le glacier Larsen A s’est dissocié en janvier 1995 et Larsen B en février 2002, mais ils avaient des dimensions beaucoup plus modestes que Larsen C.

La désintégration est liée au réchauffement climatique dans la péninsule antarctique. L’iceberg géant qui sera engendré par Larsen C sera équivalent à deux fois la superficie du Luxembourg. Le détachement du glacier risque de faire augmenter le niveau de la mer, redoutent les chercheurs.

Sources

Publicités