« Découverte archéologique exceptionnelle »

Un groupe de paléontologues américains, canadiens et chinois ont retrouvé un oisillon emprisonné dans de l’ambre, dont l’âge pourrait atteindre 99 millions d’années.

À Pékin, une équipe de paléontologues internationale a présenté au grand public un oisillon emprisonné dans de l’ambre âgé d’environ 99 millions d’années, relate jeudi le portail d’actualités chinois Sina.

D’après les paléontologues, bien que l’oisillon ait été retrouvé au nord de la Birmanie en 2016, les scientifiques ont mis plusieurs mois pour déterminer son âge exact.

« Cette fois-ci, nous avons trouvé un échantillon d’ambre de 9 cm de longueur, dans lequel on peut distinguer clairement la tête, le cou, les ailes et la queue d’un oiseau préhistorique », expliquent les paléontologues.

À les en croire, la découverte serait unique en son genre puisque contrairement aux fossiles qu’on retrouve habituellement dans le sol, l’oisillon est dans un bon état de conservation, sa peau, son plumage et même ses paupières étant presque intactes. Tout cela, concluent les chercheurs, permettra de mieux étudier à l’avenir l’anatomie des oiseaux préhistoriques.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s