« SpaceX va lancer cet été la mystérieuse navette X-37B »

Le prochain lancement du X-37B sera réalisé par un Falcon 9 de SpaceX. Au terme d’une négociation de plusieurs mois, l’U.S. Air Force a rendu public ce choix mardi. SpaceX devient ainsi le deuxième opérateur privé de lancements ayant accès au marché des satellites militaires américains, après United Launch Alliance qui, pour le coup, fait grise mine.

  • Un véhicule spatial doté d’une très grande autonomie de vol.
  • Une capacité inédite d’utilisation de l’espace.
  • Un démonstrateur de technologies avancées.

La société SpaceX a remporté un contrat de prestige. Un Falcon 9 va lancer le fameux X-37B, le plus secret des engins spatiaux de l’U.S. Air force. Financièrement ce n’est certainement pas le plus gros contrat conclu par la société d’Elon Musk, mais quelle publicité pour SpaceX qui souhaite diversifier son offre commerciale.

Jusqu’à présent, le X-37B était lancé à bord d’une Atlas V de United Launch Alliance. Ce dernier a été le seul fournisseur de lanceurs pour des satellites et véhicules spatiaux militaires au cours de la dernière décennie. Cette prochaine mission, aussi secrète que les quatre précédentes, est prévue cet été, vraisemblablement en août. Sans surprise, le directeur du programme n’a pas souhaité détailler les expériences qui seront réalisées ni renseigner sur la durée de la mission et préciser lequel des deux X-37B sera utilisé (est-ce que le véhicule qui vient de rentrer d’une mission de 718 jours repartira pour une nouvelle de longue durée ?).

Falcon 9 lance aussi des satellites militaires

Depuis sa certification en 2014, au terme d’une procédure judiciaire contre l’U.S. Air Force pour la contraindre à soumettre à la concurrence ses contrats de lancement de satellites militaires, SpaceX a remporté deux contrats pour lancer des satellites GPS de l’U.S. Air Force en 2018 et 2019. En mai, la société a réalisé son premier lancement classifié pour le compte du Département de la Défense américain, avec la mise à poste du satellite de reconnaissance NROL-76.

Auparavant, ces contrats militaires étaient attribués en bloc à United Launch Alliance, dans le cadre du programme EELV (Evolved Expendable Launch Vehicle) de l’U.S. Air Force.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s