« Le remorquage magnétique pour désengorger l’espace des vieux satellites »

Les satellites abandonnés pourraient à l’avenir être projetés hors des orbites clés autour de la Terre à l’aide d’un remorqueur dit « magnétique ». Cette même force magnétique pourrait permettre à des satellites multiples de se maintenir en formations étroites dans l’espace, agissant comme un seul et même télescope géant.

Il y a actuellement plus de 350 000 déchets en orbite autour de la planète. Du plus minuscule débris de métal au satellite inactif ou mort depuis plusieurs décennies, ils constituent ce que les experts appellent « l’espace poubelle ». Ces débris, dont le nombre évolue exponentiellement depuis que l’homme a commencé à coloniser l’espace dans les années 1950, représentent un véritable problème pour les opérants et un grand ménage s’impose. Des solutions ont été proposées pour tenter de nettoyer l’espace comme l’utilisation de « vaisseaux poubelles » ou de harpons pour faire retomber les satellites abandonnés. Mais elles ne sont même pas au stade d’étude et coûteraient des sommes exorbitantes.

 

Emilien Fabacher, de l’Université de Toulouse en France, avec l’aide de l’Agence spatiale européenne (ESA), proposait il y a quelque temps une idée nouvelle : celle du « remorquage magnétique » qui viserait principalement les vieux satellites inactifs de plusieurs tonnes. Le but est ici de pouvoir désorbiter les engins à distance pour éviter le maximum de risques. Gardez à l’esprit que ces engins se déplacent à plusieurs milliers de km/h : « L’idée que je propose est d’appliquer des forces magnétiques soit pour attirer, soit pour repousser le satellite ciblé, pour le déplacer son orbite ou le désorbiter entièrement », explique le chercheur.

Un pistolet magnétique invisible serait ainsi conçu pour réagir avec le magnétocoupleur d’un satellite. Le magnétocoupleur, c’est le système de contrôle d’attitude pour satellite. Des bobines électromagnétiques incluses dans un magnétocoupleur créent un champ magnétique qui interagit avec le champ magnétique de la Terre. Les forces de réaction dues à l’interaction de ces deux champs créent un couple qui est utilisé pour contrôler l’orientation du satellite. En visant et en interagissant avec le magnétocoupleur, la position de l’objet redondant dans l’espace pourrait ainsi être décalée.

Des calculs sont toujours en cours et les chercheurs continueront d’analyser la faisabilité d’une telle technique. Par ailleurs, l’ESA affirme que des forces magnétiques similaires pourraient être utilisées pour maintenir des satellites en formation au-dessus de la Terre aussi près que 10 à 15 mètres, formant au final un seul et même télescope géant permettant de sonder l’Univers.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s