« WeChat, l’application qui va détrôner Facebook, Whatsapp, Instagram »

Lancé en 2011 comme simple messagerie instantanée pour concurrencer WhatsApp, WeChat est devenue l’appli incontournable de près d’un milliard de Chinois. Véritable couteau-suisse, elle gère de plus en plus leur quotidien, du paiement à distance à la réservation de service ou à l’organisation de rendez-vous. Et elle est désormais disponible en Europe.

WeChat est une application d’appel et de messagerie pour rester en contact avec sa famille et ses amis, partout à travers le monde. C’est une application de communication unifiée, munie des fonctions SMS/MMS (messagerie texte), appels vocaux et vidéo, Moments, partage de photos, jeux…

En France, on ne jure que par Facebook, Twitter, Snapchat ou encore Instagram. Pourtant, en Chine, la jeunesse n’a d’yeux que pour WeChat, le réseau social fondé par le géant des télécommunications Tencent. L’application mobile revendique près de 950 millions d’utilisateurs actifs chaque mois et poursuit une croissance impressionnante (+23 % en un an).

Lancée en janvier 2011 en Chine sous le nom de Weixin, WeChat est initialement une simple appli de messagerie instantanée à l’image de WhatsApp, l’une des rares applications mobiles autorisées quand Facebook ou Instagram sont bannis. Tencent s’était illustré par le passé avec la messagerie pour ordinateur QQ – calqué sur MSN Messenger. A peine un an après son lancement, en 2012, WeChat revendique déjà plus de 100 millions d’inscrits. Aujourd’hui, c’est plus d’un Chinois sur deux qui en serait accro.

Depuis quelques mois, le service tend à multiplier ses possibilités afin de devenir l’appli ultime, voire la seule sur le smartphone de milliards de Chinois. Chaque jour, la moitié de ses utilisateurs y passe déjà près d’une heure et demie. Avec une croissance qui va forcément ralentir, WeChat cherche à garder ses abonnés captifs en tentant de répondre à tous leurs besoins du quotidien. Il est désormais possible de passer par WeChat pour acheter en ligne ou en magasin à l’aide d’un simple code secret, d’un QR Code ou d’un code-barres. Acheter à la supérette, réserver un billet de train ou de cinéma, payer ses factures, des services à domicile, ou simplement organiser un rendez-vous, tout est possible d’un simple clic et l’utilisateur n’a plus aucune raison de quitter la plateforme de la journée.

Une manne d’informations sur les citoyens pour le gouvernement

Et cela commence à fonctionner. WeChat est devenu bien plus qu’un simple service de messagerie instantanée à laquelle il ajoute aussi les mini-messages façon SMS pour également malmener la concurrence des opérateurs téléphoniques. WeChat a un fonctionnement assez simple : votre carnet de contacts est scanné, se transforme en liste d’amis WeChat qui va grossir à chaque ajout d’un numéro de téléphone dans votre répertoire d’une personne détentrice de l’application. Et inversement. La vie sociale des Chinois est désormais centrée autour de WeChat et leur vie économique, en passe de le devenir.

Reste alors à l’ambitieux Tencent, détenu par Ma Huateng, 3e fortune du pays, à rivaliser avec Alibaba, numéro un du commerce et du paiement en ligne, et avec Baidu, moteur de recherche qui a également des velléités en matière de conduite autonome et d’intelligence artificielle. Pour franchir un palier, WeChat s’est lancé dans les télécoms avec une carte SIM WeChat Go 4G incluant aussi des informations de voyages, des contenus vidéo chinois et des accès à des réseaux sociaux.

Et dire que WeChat a la bénédiction du gouvernement est un faible mot. En prenant dans sa toile le quotidien de ses inscrits, Tencent récupère également une manne conséquente d’informations et peut analyser les habitudes des consommateurs chinois, connaître leurs activités, leurs déplacement… Du Big Data à grande échelle. Et cela dépasse désormais la Grande Muraille pour s’attaquer au reste du monde.

L’application WeChat est disponible en Europe et, via l’opérateur néerlandais KPN, il est possible depuis début juillet d’obtenir la carte SIM de Tencent (à partir de 12 € la carte de 1 Go valable 15 jours) pour profiter de tous les services partout grâce à la fin des frais d’itinérance dans l’Union européenne. Une aubaine pour les touristes chinois à l’orée des vacances estivales. Surtout que des lieux touristiques comme Le Louvre ont choisi de s’associer avec le réseau social pour fournir des informations tout spécialement à leur intention.

WECHAT

Prix : gratuit – Disponible sur iOSAndroid et Windows Phone

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s