« En route avec l’Hyperloop One »

Le test n’a duré que 5 secondes, mais il marquera sans doute l’histoire des transports humains. Hyperloop One vient de réussir à lancer son engin en sustentation magnétique, pour un test grandeur nature.

Avec une vitesse d’essai de 112 km/h, les équipes d’Hyperloop sont encore loin des 1 200 km/h sensés être atteints pour relier les principales métropoles mondiales en un temps record. Mais la start-up a bel et bien franchi une nouvelle étape pour concrétiser le rêve du milliardaire iconoclaste Elon Musk. En plus du système de propulsion, ce sont désormais le frein électromagnétique, la pompe à vide, le moteur et bien entendu la sustentation magnétique qui ont pu être validé sur le terrain, en plein désert du Nevada. Avec ce succès historique, Hyperloop One a également présenté à la presse son prototype de capsule. Baptisé XP-1, il mesure 8 mètres et pourra transporter les passagers de ce mode de transport révolutionnaire.

Pour rappel, parmi de nombreuses entreprises concurrentes, Hyperloop One est le principal projet d’envergure planétaire à vouloir développer le train à sustentation magnétique. D’ailleurs, la très tricolore SNCF a investi dans la start-up, dont le prochain défi est d’atteindre les 400 km/h.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s