« La nuit des Etoiles commencent dès ce 28 juillet »

La Nuit des étoiles 2017 se déroulera ce weekend, du 28 au 30 juillet. Elle aura pour fil conducteur les « terres habitables ». De nombreuses manifestations (conférences, observation du ciel étoilé) sont organisées partout en France. Partez à la découverte du ciel de l’été.

Cette année, la Nuit des étoiles aura lieu partout en France (et même au-delà) au cours du weekend du 28, 29 et 30 juillet. Au programme de la manifestation, toujours, des planétariums, des stages, des ateliers de découverte du ciel (aussi bien pour les petits que pour les grands), des conférences, et, bien sûr, une fois la nuit venue, des observations au télescope (certains proposent aussi en journée d’admirer le Soleil avec un équipement adéquat). Pour trouver une manifestation près de chez vous, rendez-vous sur le site de l’AFA (Association française d’astronomie).

À noter que les dates de la Nuit des étoiles 2017 ne coïncident pas avec le pic d’activité de la pluie d’étoiles filantes des Perséides, la plus célèbre de l’année. Quelques-unes sont certes visibles au cours de la nuit, et ce depuis le 17 juillet, mais c’est entre les 12 et 13 août que les chances d’en observer plus de 100 par heure sont maximales.

Michel Viso, responsable de l’exobiologie au Cnes, nous parle des « terres habitables » et des méthodes pour les détecter.

Une Nuit des étoiles sur le thème des « terres habitables »

Pour le cru 2017, le thème choisi est « terres habitables ». « Terres » au pluriel car, en effet, en dehors de notre maison que l’humanité a surnommée « la Planète bleue », il existe une pluralité d’autres mondes « potentiellement habitables » dans la galaxie que nous découvrons à peine. En l’espace de deux décennies, nous avons déjà détecté une vingtaine de ces exoplanètes : leur taille est similaire à celle de la Terre et elles gravitent autour de leur soleil dans la zone tempérée (la zone habitable). Mais les chasseurs d’exoplanètes estiment qu’elles sont probablement des centaines de millions dans toute la Voie lactée. Ce qui, naturellement, nous fait nous poser la question suivante : sommes-nous seuls dans l’univers ?

Durant les débats et rencontres organisés ces trois jours partout en France métropolitaine et outre-mer, les intervenants s’interrogeront sur l’habitabilité (comment la définir ?) au miroir de notre petite planète, « oasis fragile » dans l’océan interstellaire. Ils évoqueront les autres spots habitables du Système solaire (Mars, Europe, Encelade…) et présenteront, pour certains, les différentes exoterres découvertes, évoquant par ailleurs les moyens pour les débusquer et aussi ce que nous pourrions y observer. Bonne balade sous les étoiles !

Sources

Publicités