« Découverte d’astéroïdes primitifs »

Les astronomes ont identifié un groupe d’astéroïdes dans une zone dépeuplée de la ceinture principale.

La ceinture principale d’astéroïdes est située entre Mars et Jupiter, à environ 2,7 unités astronomiques (UA) du Soleil. Elle abrite des millions d’astéroïdes de toute taille dont certains très gros comme par exemple la planète naine Cérès, explorée depuis 2015 par la sonde Dawn. Au sein de cette ceinture, les collisions sont nombreuses et les chocs entre deux astéroïdes donnent naissance à de nouveaux astres plus petits formant une même famille, selon l’appellation usitée par les astronomes. C’est une de ces familles qui a été identifiée par une équipe internationale publiant ses travaux dans la revue Science. Ce groupe d’astéroïdes (pas encore baptisé) est particulièrement intéressant car il a été découvert dans une zone relativement dépeuplée de la ceinture principale et il est particulièrement âgé : plus de quatre milliards d’années !

Un portrait des origines

En d’autres termes cette famille s’est formée lors du choc entre deux gros astéroïdes (des planétésimaux) primitifs qui formaient l’équipement originel de la ceinture d’astéroïdes. La collision a probablement eu lieu bien avant que les grosses planètes géantes du système solaire occupent leurs places actuelles. Son identification n’a pas été aisée car les corps issus de l’impact ne sont pas restés immobiles. Chauffés la journée par le rayonnement solaire, ils refroidissent durant la nuit en dégageant une radiation thermique qui modifie leur trajectoire, en agissant comme un minuscule propulseur (un phénomène appelé effet Yarkovsky). Les astronomes sont donc allés à la pêche en repérant d’abord les fragments les plus éloignés de la famille puis leurs voisins jusqu’à en classifier tous les éléments. Ils vont maintenant appliquer leur méthode à l’ensemble de la ceinture avec pour ambition d’en dresser le portrait tel qu’il était il y a fort fort longtemps, au tout début de l’histoire du système solaire quand laTerre n’était encore qu’une boule de feu.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V

Publicités