« Biki: le premier drone-poisson bionique »

Cette machine aux allures de jouet est capable de plonger à soixante mètres de profondeur. Ce projet issu d’une campagne de financement participatif a permis le développement d’un drone sous-marin assez original.

Divers drones sous-marins sont déjà disponibles au grand public comme le PowerRay équipé entre autres d’un sonar et d’une caméra 4k. L’offre s’étend un peu plus avec l’apparition du Biki, une sorte de drone poisson qui tend à se démarquer de ses concurrents. En effet, il n’a pas d’hélices !

Le projet Biki a été possible grâce à une campagne de financement participatif sur Kickstarter dépassant les 220 000 dollars, soit dix fois plus que la somme initialement réclamée. Le mode de propulsion du Biki est simple, mais étonnant : il se dandine en remuant une nageoire caudale inspirée des poissons. Selon les créateurs, l’image immortalisée par la caméra 4K est stable et ne subit pas les effets de ce type de mouvement.

La vidéo à visionner en fin d’article montre le Biki en pleine action. Celui-ci est dépourvu de câbles pouvant réduire sa mobilité. Les concepteurs ont imaginé un système de pilotage double. D’une part, l’appareil communique par ondes radio avec le pilote utilisant son smartphone et d’autre part, lorsque le drone plonge, une télécommande acoustique permet de le commander. Il est également possible de prédéfinir un itinéraire sous-marin.

En revanche, il faut tout de même relativiser les performances du Biki, relevant davantage sur certains points du jouet que du drone d’exploration. En effet, la portée de la télécommande acoustique est de seulement dix mètres pour une vitesse de déplacement de 2 km/h. Le Biki est capable de descendre à soixante mètres de profondeur maximum, mais au vu de la portée de la télécommande, il faudrait plonger avec la machine, ce qui réduit son utilité. En revanche, sa capacité à revenir à son point de départ lors d’une perte de signal sur un itinéraire lui donne tout de même du crédit.

Prévu pour être commercialisé dès septembre 2017 au prix de 600 dollars environ, il faut savoir le Biki n’est pas si silencieux que cela (55 décibels), mais les concepteurs assurent que son design synonyme de mimétisme ferait moins peur aux poissons. Deux projecteurs LED de 114 lumens se chargent de l’éclairage et l’autonomie de la batterie permet une exploration sur une période allant de 1 h 30 à 2 h.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s