« L’ouragan Maria a sérieusement endommagé le radiotéléscope d’Arecibo »

Alors que les habitants de Puerto Rico se remettent tant bien que mal du passage de l’ouragan Maria, qui a dévasté le pays, les tragédies humaines s’accumulent. Et à ces tragédies s’ajoutent des troubles de toute la communauté scientifique, puisque l’Observatoire d’Arecibo et son radiotéléscope ont été lourdement touchés par la catastrophe naturelle.

D’après les premiers rapports, l’équipe sur place est heureusement en sécurité et à l’abri, disposant de générateurs, d’un puits et de vivres pour une semaine, même si les routes complètement coupées par les intempéries rendent la situation difficile. Mais les infrastructures, quant à elles, ont souffert. L’antenne principale a tenu le coup, bien que percée en plusieurs endroits, mais une autre antenne ainsi que le système de transmission de données du radar atmosphérique se sont écroulés, provoquant des dégâts sur d’autres installations.

Et la tempête ne pouvait pas plus mal tomber pour cet observatoire. La NSF (National Science Foundation) déclarait déjà ne plus pouvoir financer les activités d’Arecibo, et cherchait des partenaires pour l’épauler dans cette tâche. Et si les réparations sont envisageables, ces coûts supplémentaires pourraient bien mettre en péril le futur de toute l’installation.

Sources

Publicités