« Vous pouvez dire adieu à votre permis de conduire: ce type de radar impitoyable débarque pour 2018 »

Vous n’aviez pas encore entendu parler des radars « tourelle » ? Dès 2018, les Mesta Fusion commenceront à distribuer leurs premières amendes. Ils sont capables de contrôler de très nombreuses infraction, en plus de la vitesse, comme le non port de la ceinture, dépassement par la droite, utilisation du smartphone au volant, utilisation abusive de la bande d’arrêt d’urgence… Le gouvernement veut en installer plusieurs centaines d’ici fin 2018 !

Vous n’allez sûrement pas l’aimer du tout, mais voyons le verre à moitié plein : il est possible qu’il transforme assez positivement la façon dont les gens conduisent (on parle de ceux qui ne respectent pas le code de la route, s’entend). Le Mesta Fusion est le fleuron français en matière de radars. Il remplace avantageusement les contrôles policiers ponctuels puisqu’il permet sans interruption, vingt-quatre heures sur vingt-quatre de verbaliser quantité d’infractions du code de la route. Bref une sorte de Robocop de l’asphalte doté d’un flash.

Les radars tourelle qui contrôlent aussi bien la vitesse que beaucoup d’autres infractions seront partout fin 2018 !

Trois ont été déjà installés, et le test semble s’avérer très concluant, puisque le gouvernement qui avait au départ prévu d’en installer une vingtaine, a finalement décidé de budgéter l’installation de quatre-cent cinquante cinq de ces machines sur tout le territoire. C’est que, du point de vue des pouvoirs publics, cette colonne grise, élancée, et dotée d’une caméra de trente-six mégapixels et de divers capteurs ultra-précis, a de très nombreux avantages.

Tout du moins, comme nous l’évoquions plus haut, autant que le nombre d’infractions que ces tourelles sont capables de verbaliser : vitesse, bien sûr. Mais aussi franchissement de ligne, dépassement par la droite, non-respect des distances de sécurité, utilisation abusive de la bande d’arrêt d’urgence, radar feu rouge, radar intersection (si vous tournez dans une direction depuis la mauvaise file, ou si les demi-tour sont interdits).

Et ce n’est pas tout ! Si vous utilisez votre smartphone au volant, flash ! Si vous ou vos passagers ne portent pas de ceinture, flash ! Si vous roulez trop lentement, flash ! En outre, il est économe, puisqu’il peut contrôler toutes ces infractions ou presque sur huit voies et dans les deux sens (un seul suffit, de l’autre côté de la route !). Le ministère de l’Intérieur précise que toutes les fonctions ne seront pas, dans un premier temps, activées.

Bien sûr, s’il change d’avis, il suffira d’un décret et de quelques clics ! On vous l’a dit, il y en aura déjà pas mal d’ici fin 2018. D’ici fin 2020, on en prévoit six mille, radars réels et factices confondus. En fait, sur ce nombre, seul un cinquième sera actif – soit tout de même mille deux cent machines. Bref, en cas de non-respect des règles, cela va, effectivement, devenir presque impossible de garder ses douze points. Reste à savoir si on pourra les conserver en faisant justement tout pour les respecter, ces règles.

Bonne chance quand vous prendrez la route…

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s