« Mission ExoMars »

La mission « ExoMars » signe l’alliance de l’Europe et de la Russie dans l’exploration spatiale. Plongée au cœur d’un projet fascinant qui suscite fantasmes et controverses. Y a-t-il ou y a-t-il eu de la vie sur Mars ? La mission européenne « ExoMars », menée en coopération avec l’Agence spatiale russe Roscosmos, ambitionne de résoudre ce grand mystère. Après le lancement de l’atterrisseur Schiaparelli le 14 mars 2016, le programme compte envoyer en 2020 un robot capable de forer jusqu’à deux mètres de profondeur pour prélever des échantillons sur la planète.

Objet de tous les fantasmes, Mars ne cesse d’attiser la curiosité des scientifiques de l’Agence spatiale européenne (ESA) avides de découvertes géologiques, mais aussi celle d’entreprises privées comme Space X. La société américaine, fondée par le milliardaire Elon Musk, repousse les limites de la technologie spatiale dans l’espoir d’installer des colonies sur la planète rouge. Tourné pendant la première phase cruciale de la mission ExoMars, ce documentaire dresse un état des lieux instructif des différents dispositifs techniques mis en œuvre pour assurer l’exploration humaine de Mars dans le futur. À la lumière du film de Ridley Scott, « Seul sur Mars, » dans lequel un astronaute de la Nasa, Mark Watney (Matt Damon), est laissé pour mort sur le sol martien, les chercheurs examinent le réalisme de certaines des solutions imaginées par le héros pour survivre.

Le Rover ExoMars est un projet de rover de l’Agence spatiale européenne dont l’objectif principal est la recherche de traces de vie passée à la surface de Mars. Le rover développé dans le cadre du programme ExoMars doit être lancé en 2020 par une fusée russe Proton fournie par l’agence spatiale russe Roscosmos. Cette dernière doit également fournir le véhicule de rentrée et de descente qui doit déposer le rover sur le sol martien. ExoMars Rover emporte plusieurs instruments dont un mini laboratoire capable d’analyser les échantillons extraits du sous-sol martien par une foreuse.

Sans détours, ce reportage revient aussi sur les difficultés financières qui ont sérieusement menacé la poursuite du programme russo-européen.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s