« Les prédictions de Nostradamus pour l’année 2018 »

Nostradamus est mort et enterré depuis plusieurs siècles, mais il continue à faire parler de lui et des experts ont ainsi analysé ses écrits afin de dresser la liste de ses prédictions pour 2018. Elles ne sont pas franchement bonnes.

Michel de Nostredame est né à Saint-Rémy-de-Provence en décembre 1503. Passionné d’art, il est parti à la fin de son adolescence à Avignon pour obtenir un diplôme de bachelier ès arts. En parallèle, il a développé un intérêt soutenu pour l’astronomie et l’astrologie.

Très impliqué dans la vie étudiante, il était décrit comme une personne souriante et agréable avec une excellente mémoire.

Michel de Nostredame, un étudiant passionné par les arts et l’astrologie

L’arrivée de la peste dans la région à la fin de l’année 1520 l’a cependant contraint à mettre un terme à ses études.

Par la suite, Michel de Nostredame a travaillé comme apothicaire pendant plusieurs années avant de s’inscrire à la faculté de Montpellier en 1529 en vue de devenir docteur en médecine. Une fois encore, le destin en a décidé autrement et ses activités d’apothicaire ont poussé la faculté à l’expulser.

Les avis divergent sur ce qui s’est passé durant les années suivantes, mais l’homme a fini par s’établir à Agen pour pratiquer la médecine à domicile. Certains historiens pensent qu’il a falsifié son diplôme pour pouvoir exercer, d’autres qu’il l’a obtenu auprès d’une autre faculté de médecine.

Michel a alors fondé une famille, mais cette dernière a malheureusement été décimée par une maladie. Nostredame a ainsi perdu sa femme et ses deux enfants, un garçon et une fille.

Très affecté par la disparition de ses proches, l’homme a entamé un voyage à travers la France, un voyage qui l’a amené à rencontrer de nombreuses personnalités de la société de l’époque. Les années suivantes sont assez floues et peu documentées, mais on sait qu’il a épousé en secondes noces une veuve de Salon-de-Provence en 1547.

Le personnage de Nostradamus est né pour sa part en 1555 puisque c’est à cette année que l’homme a signé son tout premier almanach, un almanach composé d’un calendrier et de nombreuses prédictions astrologiques.

Un premier almanach en 1555

À partir de cette date, Michel de Nostredame a signé tous ses écrits de son nom de plume, donnant ainsi naissance à la légende que nous connaissons.

Nostradamus a rapidement attiré l’attention de Catherine de Médicis et cette dernière l’a convoqué quelques mois plus tard à la cour. C’est aussi à cette époque que l’église et la justice ont commencé à s’intéresser à ses étranges travaux. L’astrologue a alors commencé à s’attirer le foudre des religieux, des poètes, des philosophes et des penseurs.

Charles IX lui-même a demandé au 1561 au comte de Rende de l’arrêter et de le placer en détention. Fort heureusement pour Nostradamus, le noble l’appréciait et il a donc pu échapper à la prison. Par la suite, la famille royale a fini par lui pardonner et par le nommer conseiller du roi.

Durant sa vie, Nostradamus a écrit un ouvrage nommé Les Prophéties, un ouvrage partagé en plusieurs Centuries chacune composée d’un ensemble de cent quatrains prophétiques. Beaucoup de lettrés et d’experts se sont penchés dessus, comme Pierre Brind’Amour, Jean-Charles de Fontbrune, Anatole Le Pelletier ou encore Vlaicu Ionescu.

Un prophète ou un rêveur ?

Bien sûr, ces prédictions divisent. Si de nombreuses personnes sont convaincues de la prescience de l’astrologue, d’autres estiment que la force de ses prophéties résidait avant tout dans leur caractère généraliste et dans la facilité avec laquelle elles pouvaient donner lieu à des interprétations personnelles et suggestives.

Une chose est sûre en tout cas, les prédictions de Nostradamus continuent d’être étudiées et un groupe de passionnés vient ainsi de publier les prophéties faites par l’astrologue pour l’année 2018.

Et autant vous prévenir de suite, ces dernières ne sont pas très optimistes :

  • Le chef de l’Église catholique sera tué.
  • Le terrorisme deviendra la principale menace de l’année.
  • Le réchauffement climatique provoquera des conflits armés.
  • La Chine fera un pas stratégique et deviendra un leader mondial.
  • Un pays entrera dans une ère d’incompétence gouvernementale.
  • Il y aura un fort tremblement de terre dans l’ouest des USA.
  • L’Amérique latine fera face à des changements majeurs.
  • L’Italie plongera l’Europe dans une crise économique majeure.
  • La troisième guerre mondiale impliquera deux puissances et durera vingt-sept ans.
  • Le Vésuve connaîtra son éruption la plus forte de l’histoire.
  • Les gens devront demander la permission avant de procréer.
  • Les gens vivront plus de deux cents ans.
  • Les gens pourront parler aux animaux
  • De nombreuses langues vont disparaître à cause de la mondialisation.

2018 risque donc d’être une année très difficile. Gageons que Nostradamus se soit trompé dans ses prédictions.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s