« Des particules extraterrestres ont-elles ensemencé la Terre ? »

Les théories sur l’origine de la vie sur Terre sont vraiment nombreuses. C’est l’un des mystères que l’homme n’a jamais su résoudre jusqu’ici. Tandis qu’un bon nombre de personnes se tournent vers la théologie et croient en l’existence d’un Dieu créateur, les scientifiques recherchent toujours une explication rationnelle. Dernièrement, des chercheurs ont développé une nouvelle théorie sur le sujet.

L’équipe de chercheurs de l’université d’Édimbourg a mené une étude suggérant que la vie terrestre provient de particules venant d’autres planètes. Les fans de « Dark Materials series », une série romancière de Philip Pullman, ne resteront pas indifférents par rapport à cette nouvelle théorie puisqu’elle suggère les mêmes idées et le même concept.

Par contre, rien ne prouve encore que cette théorie soit juste jusqu’ici. Il faudra de nombreuses années avant que les scientifiques ne puissent démontrer son authenticité.

Des courants de poussière dans l’espace

Cette nouvelle étude est basée sur des faits réels. Des courants de poussières interplanétaires à débit rapide s’introduisent constamment dans l’atmosphère de la Terre. Elles peuvent atteindre une vitesse de soixante-dix kilomètres par seconde.

Selon les observations, ces courants de poussière entrent en collision avec des particules terrestres. Ces dernières sont alors propulsées avec assez d’énergie leur permettant de s’échapper dans l’espace et d’atteindre « hypothétiquement » d’autres planètes en dehors de notre système solaire.

Des particules vivantes dans l’espace

Les particules propulsées dans l’espace pourraient contenir des organismes végétaux ou animaux vivants. Ces organismes sont donc transférés vers d’autres planètes. Ce processus pourrait fonctionner dans le sens inverse. Autrement dit, il est fort possible que d’autres planètes aient transféré des organismes vivants vers la Terre par le même procédé.

Le professeur Arjun Berera, le directeur de cette étude, a affirmé : « La proposition que les collisions de poussières spatiales pourraient propulser des organismes sur des distances énormes entre les planètes soulève des perspectives passionnantes sur la façon dont la vie et les atmosphères des planètes sont apparues. »

Cette théorie est une innovation pour les scientifiques puisqu’on pensait auparavant que les impacts d’astéroïdes importants étaient le seul moyen de transférer la vie entre les planètes.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s