« Une super Lune pour ce dimanche 3 décembre »

Le 3 décembre prochain, la Lune se trouvera dans une configuration très particulière qui fera d’elle une « super Lune ». Un phénomène qui se produit lorsque la phase de pleine Lune coïncide avec son périgée.

Cette fois-ci, c’est la bonne. Alors que notre satellite avait donné à voir le 3 novembre dernier une pleine Lune prenant des allures de « super Lune » sans en être vraiment une, cette semaine, c’est une vraie « super Lune » qui va illuminer le ciel. L’événement surviendra le dimanche 3 décembre. Ce soir là, notre satellite naturel sera en phase pleine et pourrait offrir un très beau spectacle.

Cette manifestation singulière se produit lorsque la phase de pleine lune coïncide avec le périgée. En effet, l’orbite de notre satellite autour de la Terre étant elliptique, celui-ci n’évolue pas à une distance fixe. Il se trouve selon sa trajectoire en des points plus ou moins rapprochés de notre planète. C’est lorsque la Lune se trouve au point d’orbite le plus près de la Terre qu’on dit qu’elle est au périgée.

La distance qui sépare les deux corps est alors d’environ 50.000 kilomètres inférieure à celle observée lorsque la Lune se trouve au point le plus éloigné, l’apogée. Ces rapprochements sont ponctuels et passent le plus souvent inaperçus. Sauf lorsqu’ils coïncident avec une opposition entre la Lune et le Soleil par rapport à la Terre, la configuration qui mène à l’apparition d’une pleine Lune.

Première et dernière « super Lune » de 2017

La « super Lune » ou plus fidèlement « pleine Lune de périgée » du 3 décembre sera la première et unique de l’année 2017. Les dernières remontent au 14 novembre et 14 décembre 2016. Selon les calculs des astronomes, la pleine Lune aura lieu le 3 décembre à 15H47 GMT tandis que le périgée sera atteint quelques heures plus tard, le 4 décembre à 8H42 GMT.

Au périgée, la Lune se trouvera à quelque 357.987 kilomètres de la Terre. Elle sera toutefois moins proche que le 14 novembre 2016, où elle s’était trouvée à quelque 356.500 kilomètres, faisant d’elle « la pleine Lune la plus proche à ce jour du XXIème siècle ».

Si la « super Lune » du 3 décembre sera la première et la dernière de l’année, il ne faudra pas longtemps avant d’en observer d’autres. Le phénomène sera en effet le premier d’un trio de « pleines Lunes de périgée ». Les deux suivantes auront lieu les 2 et 31 janvier, avec une distance d’environ 356.000 et 359.000 kilomètres respectivement.

Comment observer cette pleine Lune ?

La proximité de la Lune avec la Terre peut la faire apparaitre plus grosse et plus lumineuse que d’habitude. Toutefois, à l’oeil nu, la différence n’est pas du tout évidente à percevoir. Pour beaucoup, cette pleine Lune pourrait ainsi apparaitre semblable aux autres mais ce sera une excellente occasion de contempler notre satellite si vous n’en avez pas l’habitude.

Pour optimiser au maximum l’expérience, les astronomes conseillent de trouver un point dégagé, éloigné des villes et de toute source de pollution lumineuse pour que le ciel soit bien sombre. Aucun matériel particulier n’est nécessaire bien qu’un télescope puisse permettre de profiter encore mieux du phénomène et d’observer les détails de notre satellite.

De bonnes conditions météorologiques sont également nécessaires. Toutefois, si la météo ne permet pas une observation optimale, il sera également possible de suivre l’événement en direct sur le net grâce à des sites comme SLOOH.com ou Virtual Telescope.

Sources

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s