« Les scénarios destructeurs pour notre Terre »

Si on se demande quelles sont les plus grandes menaces pour l’existence des humains, on pense d’abord à la guerre nucléaire ou au réchauffement climatique. Mais si l’humanité arrive à éviter ces dangers, pourra-t-elle se sentir en sécurité? Voici d’autres catastrophes à prendre en considération et dont les origines se perdent dans l’Univers…

Menaces émanant du Soleil

Soleil
Le Soleil, cette étoile naine et jaune âgée d’environ 4,57 milliards d’années, assure une vie assez confortable sur Terre, mais son évolution risque de conduire à la disparition de la vie terrestre voire même à la disparition de notre planète.

Selon une étude de l’Université britannique de Nottingham Trent, le Soleil représente le plus grand danger pour la Terre. Il se dilatera dans quelques milliards d’années pour avoir un diamètre environ 100 fois supérieur à l’actuel.

Il sera alors près de 2.000 fois plus lumineux et émettra une quantité énorme de particules et de radiation, engendrant un vent solaire très fort qui ralentira la Terre. La Terre deviendra d’abord un désert calciné et risque de disparaître à jamais en s’approchant trop près de l’étoile mourante.

Soleil
Une tempête spatiale menace de plonger la Terre dans les ténèbres

Mis à part ce danger assez éloigné, il faut se rappeler que le Soleil crée des champs magnétiques très forts.

Les tempêtes solaires actuelles brouillent parfois les communications ou provoquent des coupures d’électricité sur Terre. En cas d’une très intense activité solaire, les habitants de la Terre risquent de faire face à de nombreux problèmes.

Collision entre la galaxie d’Andromède et la Voie lactée

Selon les astronomes, la Voie lactée, la galaxie qui contient notre Système solaire, disparaîtra lors d’une collision imminente (à l’échelle astronomique) avec la galaxie d’Andromède.

Qu'arrivera-t-il à la Terre dans 4 milliards d'années?
Qu’arrivera-t-il à la Terre dans 4 milliards d’années?

Dans les galaxies en interaction, les astronomes voient souvent des signes de formation intense d’étoiles et localisent les amas stellaires nouvellement formés. Cela pourrait aussi arriver au moment de l’apparition d’une galaxie après la fusion de la Voie lactée avec la galaxie d’Andromède.

Néanmoins, d’après les scientifiques, cet événement n’aura lieu que dans quatre ou cinq milliards d’années. 

Destruction de la Terre par des flux de rayons cosmiques 

Les faisceaux étroits d’énergie de nature explosive qui se forment dans l’espace en quelques secondes ou minutes lors des sursauts gamma peuvent endommager ou détruire la couche d’ozone de la Terre, laissant ses habitants sans défense contre le rayonnement solaire. D’après la théorie dominante, ces bouffées de photons gamma aboutiraient à la formation de trous noirs et d’étoiles à neutrons.

Quand une supernova capable de stériliser la Terre explose
Quand une supernova capable de stériliser la Terre explose

Selon le site Futura-Sciences, un flux de rayons cosmiques aurait frappé la Terre au VIIIe siècle, provoquant une augmentation spectaculaire du taux de carbone 14 dans l’atmosphère. On pense aujourd’hui que ce flux aurait pu résulter d’un sursaut gamma survenu dans la Voie lactée, mais suffisamment loin pour épargner la vie sur Terre.

Étoiles errantes

Les étoiles qui se déplacent à grande vitesse en direction de la Terre pourraient provoquer sa destruction. Heureusement, il faudra attendre des centaines de millions d’années avant qu’elles ne s’approchent à une distance dangereuse.

L’astronome Gilles Couture, de l’Université du Québec (Montréal, Canada) suppose notamment qu’une étoile errante — trois fois plus légère que notre Soleil et qui se déplace à une vitesse comprise entre 25 et 100 km/s — aurait pu pénétrer un moment dans notre Système solaire et aurait engendré des changements catastrophiques irréversibles.

Астероид, направляющийся к Земле
Un astéroïde énorme fonce vers la Terre, la date de son arrivée est déjà connue

On peut juger du triste sort qui peut attendre la Terre en consultant une étude consacrée à la constellation de Cassiopée. Les planétologues y ont découvert deux étoiles, dont l’une, au nom éloquent de Chronos, a mangé par le passé une douzaine de doubles de la Terre.

Astéroïdes

Les astéroïdes, qui ont déjà provoqué la disparition des dinosaures, pourraient également mettre fin à l’existence de l’humanité. Les scientifiques travaillent sur les moyens de protéger la Terre contre les astéroïdes de petite taille, mais il sera plus difficile de créer un système de défense contre les grands astéroïdes.

L'astéroïde
L’astéroïde qui a exterminé les dinosaures a plongé la Terre dans le noir pendant 2 ans

Or ils sont capables de rendre la Terre inhabitable en provoquant des incendies, des tsunamis ou d’autres catastrophes naturelles.

Les savants de la mission Gaia, l’observatoire spatial de l’Agence spatiale européenne (ESA), prédisent qu’un jour une pluie d’astéroïdes et de comètes s’écrasera sur la Terre. En effet, dans 1,35 million d’années, l’étoile Gliese 710, de type naine orange, passera tout près de notre Système solaire. Dans son sillage, elle pourrait entraîner une nuée de comètes en direction de la Terre.

D’autres menaces moins évidentes

Des astronomes nous mettent en garde contre les dangers potentiels qui nous attendent dans l’espace. Mais ils ne sont pas les seuls. Les astrologues font aussi leurs prévisions.

Collision avec la planète X

Le concept d'artiste de l'une des deux planètes terrestres potentiellement habitables, Kepler-62f
Ou se trouve la planète X ?

Le numérologue chrétien David Meade a averti les Terriens en août dernier que la planète mythique Nibiru, ou planète X, entrerait bientôt en collision avec la Terre. Il avait même précisé une date possible de cette catastrophe, le 23 septembre 2017. Mais rien d’apocalyptique n’est arrivé. Il a ensuite prédit le début d’une «tribulation de sept ans» sur Terre impliquant éruptions volcaniques, inondations, tsunamis et tremblements de terre, dès le 15 octobre.

Maintenant des astrologues affirment que la planète Nibiru, dont l’existence a été réfutée à plusieurs reprises par la NASA, entrera en collision avec la Terre le 21 décembre prochain. La même date de la fin du monde serait prédite par les Mayas. 

Étoiles rares, galaxies secrètes et autres merveilles cosmiques

Étoiles rares, galaxies secrètes et autres merveilles cosmiques

Collision avec un objet spatial inconnu

Une autre fin du monde était attendue le 12 octobre dernier. Plusieurs scientifiques américains ont supposé que ce jour-là la Terre entrerait en collision avec un énorme objet spatial de 40 mètres de diamètre qui s’approcherait à grande vitesse de notre planète. Mais il ne s’est rien passé ce jour là.

Destruction de la Terre par l’«Axe du Mal»

L’agence spatiale américaine NASA a publié le 6 décembre de nouvelles photos de l’objet spatial Herbig-Haro HH 666 situé à 7.500 années-lumière de la Terre dans la nébuleuse de la Carène (NGC 3372), une des plus grandes régions de formation d’étoiles de notre galaxie.

Nébuleuse de la Carène

Nébuleuse de la Carène, de nouvelles images formidables

Le jet de matière HH 666 est situé au fond d’un pilier de poussière cosmique de deux années-lumière de long. Baptisé Axe du Mal (Axis of Evil), il ne cesse de croître. Des chercheurs affirment que l’Axe du Mal s’élargit trop vite, et qu’il pourrait à ce rythme atteindre le Système solaire dans cinq ans et détruire la Planète bleue.

La couche d’ozone soufflée par l’explosion d’une étoile

Le système stellaire Eta Carinae, dans la nébuleuse de la Carène
Le système stellaire Eta Carinae, dans la nébuleuse de la Carène

Le système stellaire Eta Carinae, qui se trouve dans la Nébuleuse de la Carène pourrait aussi représenter une menace pour la planète Bleue. Il s’agit d’un système binaire composé de deux étoiles géantes qui orbitent l’une autour de l’autre, produisant des vents stellaires puissants qui atteignent une vitesse de 10 millions de kilomètres par heure.

V838 Единорога

Télescope Hubble: 25 ans d’images fascinantes

La pression de la lumière dans la plus grande des deux étoiles Eta Carinae A (sa masse, selon diverses estimations, est de 120 à 150 fois celle du Soleil) génère des flashs. Son explosion pourrait «souffler» la couche d’ozone qui protège la Terre, affirment des scientifiques.

Certaines de ces prévisions concernent un avenir très éloigné, d’autres ne se confirmeront peut-être jamais. La vie sur la Terre ne devrait pas disparaître si vite que certains astrologues ou numérologues l’affirment. Mais si des menaces peuvent venir de l’espace, il vaut mieux les étudier de près!

Sources

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités