« Asgardia a lancé son premier satellite »

Asgardia devient la première nation à établir tout son territoire dans l’espace après un déploiement en orbite réussi de son premier satellite. Le projet a été financé par Igor Ashurbeyli, fondateur de l’Aerospace International Research Center. Asgardia veut être une nation indépendante et un membre de l’ONU. La nation prévoit de créer, éventuellement, un bouclier de protection pour l’humanité.

Asgardia a profité de l’envoi de marchandises en direction de l’ISS pour placer en orbite terrestre son tout premier satellite, un satellite transportant à son bord un demi-téraoctet de données afin d’établir un « territoire souverain » pour ses 152 000 citoyens.

Les responsables appellent maintenant les citoyens d’Asgardia à se porter candidats à plusieurs postes au parlement de la nation. Voir le site http://asgardia.space/en/

L’origine d’Asgardia

Annoncé le 12 octobre 2016, le but ultime du projet est de créer une nouvelle nation qui permet l’accès à l’espace extra-atmosphérique sans le contrôle des nations existantes.

Le cadre actuel du droit de l’espace, le Traité sur l’espace extra-atmosphérique, est assez strict. En essayant de créer une nation, ceux qui sont derrière Asgardia espèrent éviter les restrictions imposées par le système actuel.

Soutenu par un certain nombre d’experts internationaux, le projet a été initié par le scientifique et homme d’affaires russe, Igor Ashurbeyli. Des volontaires ont été invités à s’inscrire à la citoyenneté et le nombre de demandes dépasse actuellement les 200 000. Il n’y a cependant aucune intention de déplacer réellement les membres dans l’espace.

Le lancement d’Asgardia en orbite

Le satellite Asgardia-1 a à peu près la taille d’une miche de pain, mais il transporte tout ce qui est nécessaire pour établir sa nationalité en orbite terrestre basse. Ces informations incluent sa constitution, les symboles nationaux et les données personnelles de milliers de citoyens. Cette base de données fait partie d’une collecte effectuée à partir de 2016 pour numériser et stocker « la richesse des connaissances humaines dans l’espace », selon Ashurbeyli.

Les données stockées dans Asgardia-1 ne sont pas seulement symboliques de la vie des asgardiens. Pour la NASA, c’est une expérience qui aidera les scientifiques à comprendre comment les données sont conservées sur de longues périodes de temps. Pour les deux prochaines années, le satellite subira des tests d’exposition aux radiations qui mesurent la dégradation des données.

Le projet Asgardia représente un défi énorme pour l’humanité. Il représente également une source de blagues et de memes en tout genre sur les réseaux sociaux.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités