« Une nouvelle théorie pour expliquer la disparition de l’eau sur Mars »

Il y a des milliards d’années, les scientifiques pensent que Mars était beaucoup plus chaude et humide que maintenant. Alors où est passée toute cette eau ? De nouvelles recherches suggèrent qu’une grande partie est en fait enfermée dans les roches martiennes, qui ont absorbé l’eau liquide comme une éponge géante. 

Cette nouvelle théorie vient s’ajouter à l’hypothèse courante selon laquelle la planète s’est asséchée à mesure que son atmosphère était balayée par les vents solaires.

Les roches martiennes peuvent contenir jusqu’à 25% plus d’eau que les roches terrestres

En utilisant des techniques de modélisation informatique et des données recueillies sur des roches sur Terre, l’équipe internationale de scientifiques estime que les roches basaltiques sur Mars peuvent contenir jusqu’à 25% d’eau de plus que les roches équivalentes sur notre planète. Ce qui pourrait aider à expliquer où toute l’eau martienne est partie.

« Les gens ont longuement réfléchi à cette question, mais n’ont jamais testé la théorie de l’absorption de l’eau à la suite de simples réactions rocheuses », explique Jon Wade, chercheur principal à l’Université d’Oxford au Royaume-Uni.

L’eau de Mars aspirée par la surface rocheuse au fil du temps

Grâce aux différences de température, de pression et de composition chimique des roches elles-mêmes, l’eau sur Mars aurait pu être aspirée par la surface rocheuse tandis que la Terre a conservé ses lacs et ses océans, disent les chercheurs. D’après les simulations, les roches martiennes peuvent aussi maintenir l’eau à une plus grande profondeur que les roches sur Terre.

L’équipe est d’accord sur le fait que les vents solaires ont probablement balayé une partie de l’eau sur Mars, mais soutient qu’une plus grande quantité (que ce que l’on pensait jusqu’ici) pourrait avoir été enfermée à l’intérieur de la planète rouge. Les experts pensent également que Mars cache de grandes réserves d’eau sous forme de glace souterraine.

Mais tout cela reste des suppositions jusqu’à ce que des échantillons de roches soient prélevés à la surface de Mars et analysés. N’empêche que cela donne un peu plus d’espoir quant à une possible colonisation de la planète rouge par l’homme !

Sources

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités