« Oumuamua viendrait des Pléiades »

Oumuamua a fait couler beaucoup d’encre l’année dernière, et cela n’a rien d’étonnant compte tenu de la nature de cet astéroïde. Depuis, de nombreuses études se sont succédé et un astronome travaillant pour l’université britannique du Hertfordshire a développé une intéressante théorie quant aux origines de cet objet pas tout à fait comme les autres.

Oumuamua a été détecté en octobre grâce au télescope Pan-STARRS 1 situé au sommet du Haleakala à Maui. En observant le ciel, l’instrument a en effet repéré un corps se déplaçant à vive allure dans notre système.

Oumuamua, un astéroïde peu ordinaire

Alertés, les astronomes affectés au télescope ont immédiatement lancé une enquête afin de déterminer la provenance exacte de l’objet. Ils ont alors réalisé avec stupéfaction que ce dernier provenait d’un endroit situé à l’extérieur du système solaire. Oumuamua est alors devenu le premier objet interstellaire détecté par nos instruments.

Plusieurs observations ont été menées par la suite afin de dresser le portrait robot de l’astéroïde.

À leur surprise, les astronomes se sont alors rendu compte que le corps ne ressemblait pas aux astéroïdes connus. Contrairement à ces derniers, l’objet se présentait en effet sous la forme d’un cigare mesurant quatre cents mètres de long et quarante mètres de large, un cigare tournant indéfiniment sur son propre axe.

Oumuamua s’est rapidement retrouvé sous le feu des projecteurs et de nombreuses théories ont commencé à voir le jour quant à sa provenance. Certains ufologues ont ainsi supposé que l’astéroïde pouvait être en réalité une sonde envoyée par une civilisation extraterrestre pour explorer les systèmes lointains comme le nôtre.

Un astéroïde sous écoute

Le SETI lui-même a alors pris la décision de placer le corps sous écoute à l’aide de l’Alien Telescope Array. L’opération n’a cependant rien donné.

Oumuamua reste donc un mystère pour la communauté scientifique, mais certains chercheurs semblent prêts à tout pour l’élucider et c’est notamment le cas de Fabo Feng, un astronome travaillant pour l’université britannique du Hertfordshire.

L’homme a en effet mis au point plusieurs simulations informatiques afin de tenter de déterminer la provenance du corps en s’appuyant sur les données récoltées par plusieurs instruments.

En combinant ces informations, le chercheur a réussi à retracer les déplacements de l’astéroïde et il en est venu à la conclusion que ce dernier pourrait provenir d’un groupe d’étoiles faisant partie des Pléiades.

Les Pléiades sont un amas d’étoiles situés dans la constellation du Taureau, un amas qui serait situé à environ 444 années-lumière de notre planète. D’après les informations en notre possession, ce dernier regrouperait environ trois mille étoiles et il serait âgé d’environ cent millions d’années.

Une origine située du côté des Pléiades

Pour en venir à cette conclusion, Fabo Feng a tout simplement cherché à retracer les déplacements de Oumuamua et il a alors réalisé que ce dernier était passé à proximité de plusieurs étoiles de l’amas. Plus surprenant, l’homme a réussi à déterminer que la vitesse du corps était plus basse en passant à proximité de ces étoiles et il en a donc déduit que ses origines se situaient dans cet amas.

En théorie, un objet est en effet censé prendre de la vitesse à mesure qu’il circule dans l’espace et qu’il passe à proximité de corps massifs. Oumuamua se déplace plus lentement que le reste des objets circulant dans la galaxie et Feng pense que cette particularité s’explique principalement par le fait qu’il n’a pas encore eu l’occasion de rencontrer suffisamment de corps massifs.

En outre, d’après la couleur de l’astéroïde, ce dernier serait âgé tout au plus de quelques centaines de millions d’années, et son âge coïncide donc avec la théorie du chercheur.

Si le travail de Feng vous intéresse, alors sachez que son étude est disponible chez Arxiv. Elle doit cependant être prise avec prudence.

Envie d’en savoir plus sur l’asteroides Oumuamua :

« Un manteau protecteur recouvrirait l’astéroïde Oumuamua »

« Le Seti a écouté l’astéroïde Oumuamua »

« C’est une première. Cet astéroïde en forme de cigare vient d’une autre galaxie »

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V

Publicités