« Une tempête solaire frappe la Terre en ce moment-même »

L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique vient de donner l’alerte : une tempête magnétique est sur en train d’envelopper la Terre. Née de la conjonction de deux évènements survenus le 12 février dernier, un tel phénomène pourrait avoir des conséquences gênantes pour les activités humaines : perturbation des signaux GPS, des communications radio ou encore des réseaux électriques. 

Mais l’éruption solaire et l’éjection de masse coronale qui l’accompagne n’ont pas que des impacts négatifs : elles devraient également habiller le ciel d’un spectacle féerique : les aurores polaires.

Tous aux abris ! La Terre est en train de subir un évènement que l’on pourrait imaginer catastrophique : une tempête solaire. Mais pas de panique, le phénomène est en réalité plus inoffensif qu’il n’en a l’air.

L’alerte a été lancée le 12 février dernier par l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, la NOAA. Il y a quelques jours seulement, cet organisme gouvernemental a en effet détecté un comportement particulièrement agité de notre étoile. Première colère : une éruption solaire. Classée en catégorie C, sur une échelle qui comporte cinq niveaux : A, B, C, M et X, le phénomène demeure malgré tout d’intensité modérée.

Autre soubresaut dans l’incessante combustion des gaz de notre soleil : une éjection de masse coronale. Un tel évènement, bien souvent concomitant à une éruption solaire, prend la forme d’une bulle de plasma éjectée de la couronne solaire. Elle génère des radiations électromagnétiques qui, pour certaines, prennent la direction de la Terre.

Des conséquences potentiellement problématiques

La conjonction des deux phénomènes est susceptible d’avoir des conséquences relativement gênantes pour les activités humaines sur Terre. L’une des plus handicapantes est certainement celle de la perturbation des signaux GPS. Alors que nos déplacements dépendent de plus en plus de ce système de guidage, il pourrait bien cesser de fonctionner l’espace d’un instant sous l’influence de la tempête solaire et de l’éjection de masse coronale qui l’accompagne. Les rayonnements électromagnétiques qui en découlent peuvent en effet empêcher la communication entre les émetteurs terrestres et les satellites en orbite tout autour du globe, indispensables au fonctionnement de la technologie.

Autre conséquence invalidante : la perturbation, sous toutes les latitudes, des signaux radio d’une fréquence inférieure à 30 MHz. Une bande employée par exemple dans les moyens de communication utilisés par les secours, ou encore dans les liaisons établies dans les domaines maritime et aéronautique. En octobre et novembre 2003, des orages magnétiques avaient par exemple contraint les autorités aériennes à modifier les trajets de certains avions.

Enfin, dernier impact notoire : celui d’un dysfonctionnement potentiel des réseaux électriques. La tempête magnétique induit en effet des courants qui peuvent générer des surtensions. La NOAA se veut néanmoins rassurante, l’intensité de l’éruption solaire n’est que modérée et ne laisse craindre que des perturbations minimes des réseaux de distribution. Un optimisme qui rappelle d’ailleurs que les tempêtes solaires n’ont pas que des conséquences négatives, bien au contraire ! Et pour cause, elles sont également responsables d’un phénomène aussi mystérieux que féérique : les aurores polaires.

Quand les perturbations laissent place à la magie

De tels évènements lumineux résultent parfois simplement des vents solaires, mais leur intensité est décuplée lorsqu’ils sont provoqués par une éjection de masse coronale. Le champ magnétique naturel de la Terre capture en effet les particules chargées qu’elle génère, les concentre au niveau des pôles, où il donne alors naissance à un fabuleux spectacle de lumière.

Pour en profiter, il faudra néanmoins voyager jusqu’à des contrées polaires, au-delà des 65° de latitude. Selon la NOAA, les habitants d’une partie du Canada, de l’Alaska ou encore de la Sibérie pourraient ainsi assister à un show d’une beauté quasi surnaturelle. Ce sera également le cas pour les rares êtres humains présents en Antarctique, au pôle Sud du globe.

Dans ces régions du monde, plutôt que de se mettre aux abris, c’est très certainement cheveux au vent et les yeux rivés vers le ciel, que de chanceux spectateurs assisteront au spectacle offert par la tempête solaire.

Pour en savoir plus sur les tempêtes solaires: « Tempêtes solaires et radiations mortelles »

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V

Publicités