« Opportunity a passé plus de 5 000 jours sur Mars »

Depuis janvier 2004, le rover Opportunity explore Mars, où il réalise des analyses géologiques, et dont il a envoyé 225 000 images vers la Terre. Il ne devait passer que 90 « sols », des jours solaires martiens, sur la planète rouge. Pourtant, le rover Opportunity, lancé par la NASA en 2003, s’y trouve toujours… Et il fonctionne encore. Il a fêté son 5 000e sol sur Mars, le 17 février 2018.

Opportunity a photographié l’aube de son 4 999e sol sur Mars, le 15 février 2018. NASA/JPL-Caltech/Cornell/Arizona State Univ./Texas A&M

Un jour solaire martien, ou « sol » dure environ 40 minutes de plus qu’un jour terrien. Une année sidérale martienne (soit le temps qu’elle prend pour effectuer une révolution complète autour du Soleil) dure 686,98 jours solaires terrestres ou 668,5991 sols, soit environ deux années terrestres.

Il ne devait pas survivre à l’hiver martien

Les rovers Opportunity et Spirit ont été lancés vers Mars en 2003, et ont atterri à deux endroits de la planète il y a un peu plus de 13 ans, en janvier 2004. La NASA pensait d’abord que l’hiver martien, qui est deux fois plus long que sur Terre et manque terriblement de lumière, serait fatal pour les deux rovers. Mais les scientifiques ont découvert qu’en les tournant vers le nord, et donc vers le soleil, cela permettait de les garder en marche pendant l’hiver.

Spirit s’est finalement retrouvé coincé sur le sol martien en 2010, ce qui ne lui permettait plus de diriger ses panneaux solaires vers le soleil. La NASA a finalement coupé les communications avec le rover. Mais Opportunity travaille toujours à l’exploration de la planète, et se trouve actuellement dans la vallée de la Persévérance, où il enquête sur la manière dont elle a été formée.

225 000 images en 13 ans

En 13 ans, le rover géologiste, qui fait « la taille d’une voiturette de golfe », a parcouru plus de 28 miles, soit 45 kilomètres, depuis son point d’arrivée, et a envoyé 225 000 images vers la Terre. Opportunity a notamment réalisé la première découverte extra-terrestre d’une météorite (Heat Shield Rock, constituée de fer), a exploré les cratères Victoria, Endurance et Endeavour et a analysé en 2013 les « preuves » d’un environnement favorable à la vie sur Mars.

« Nous avons atteint de nombreuses étapes importantes, et celle-ci en est une de plus. Mais les explorations et les découvertes scientifiques sont plus importantes que les chiffres », a déclaré John Callas, le chef du projet Opportunity au Jet Propulsion Laboratory (JPL). Cette coentreprise entre la NASA et Caltech, l’université de technologie de Californie, est chargée de la construction et de la supervision des missions non habitées de la NASA, et notamment du pilotage des déplacements d’Opportunity.

Sources

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités