« Le portail vers l’enfer attire les touristes »

Lorsque ce mystérieux trou est apparu dans le lac Berryessa en Californie, les spectateurs se demandaient s’ils étaient face à un tourbillon surnaturel ou un portail vers l’enfer. Surnommé le « portal to hell » (soit, portail vers l’enfer), ce trou gigantesque est réapparu dans le lac américain pour la première fois en 11 ans après de fortes pluies, suscitant l’étonnement général et attirant une foule de visiteurs dans le comté de Napa.

Un entonnoir géant créé par l’homme

Cependant, même s’il ressemble à un phénomène naturel, le trou géant est en fait un déversoir artificiel connu sous le nom de « Glory Hole ». Mesurant environ 22 mètres de diamètre à son point le plus large, avec une chute d’eau de 61 mètres, ce n’est certainement pas l’endroit où vous voudrez vous trouver en train de nager. Cet entonnoir est utilisé pour drainer le lac afin de l’empêcher de déborder. Le lac californien peut contenir jusqu’à 1970 litres d’eau avant que l’excédant commence à s’écouler dans le déversoir. Le Glory Hole du lac fonctionne alors comme un bouchon de bain géant et draine l’excédant d’eau.

Après de fortes pluies en 2017, l’évacuateur de crues est de nouveau entré en service pour la première fois depuis 2006, attirant de nombreuses foules. Une fascination renouvelée pour le trou béant a donné lieu à d’époustouflantes vidéos enregistrées par des drones et publiées sur YouTube. Ce sont ces vidéos qui ont d’ailleurs fait la popularité du site, le transformant en une véritable attraction touristique ces derniers temps. Les visiteurs affluent de partout pour apercevoir le mystérieux entonnoir à eau.

Un Glory Hole au passé sombre

Même si le Glory Hole n’est pas une porte d’entrée vers l’enfer, il a néanmoins un sombre passé. En effet en 1997, une femme qui nageait dans le lac a été tuée après avoir été aspirée à l’intérieur de l’entonnoir. Emily Schwalek, 41 ans, a été aperçue en train de nager vers le trou et a passé 20 minutes atroces à s’agripper au bord avant de disparaître dans le tunnel, selon les rapports.

En plus, le lac Berryessa lui-même est le site de l’un des meurtres les plus sinistres de l’Amérique. En effet en 1969, le tueur du zodiac a assassiné deux étudiants, Bryan Hartnell et Cecelia Shepard, alors qu’ils piqueniquaient près du lac.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités