« Les futurs taxis volants de Google »

Décidément, les progrès technologiques nous rapprochent de nos rêves les plus fous. Aujourd’hui, on apprend que des taxis pourraient bientôt voler dans les airs. Larry Page, le co-fondateur de Google, est actuellement en train de tester des voitures électriques volantes en Nouvelle-Zélande. D’après les responsables de ce projet, ces véhicules révolutionneront le transport individuel, car ces taxis volants fonctionneront à terme en pilotage automatique.

Il n’y aura donc aucun pilote aux commandes de ces taxis du futur.

Baptisé Cora, ce véhicule est présenté comme un engin « non polluant, capable de voler de manière fiable. »

Larry Page finance la start-up Kitty Hawk

Pour concrétiser ce projet, Larry Page a décidé de financer la start-up Kitty Hawk, une société qui est dirigée par Sebastian Thrun, l’ancien directeur des laboratoires Google X.

Si certains détails du projet sont tenus secrets par ses initiateurs, on sait déjà que le régulateur néo-zélandais a autorisé des tests de vol.

D’après les informations recueillies, les tests ont débuté en octobre 2017 dans le sud de la Nouvelle-Zélande. Pour brouiller les pistes, les essais ont été mis sur le compte d’une entreprise baptisée Zephyr Airworks qui n’a en fait aucun lien avec le projet de Larry Page.

C’est dans un communiqué de presse que la société Kitty Hawk a enfin révélé qu’elle était liée directement à ce projet.

Un véhicule qui peut aller jusqu’à 180 km/h

Cora est doté de douze hélices qui lui permettent d’arracher sa masse à la gravité terrestre. Une hélice d’une envergure assez importante située à l’arrière de la capsule de transport lui permet de se déplacer. Cet engin peut voler jusqu’à 180 km/h, soit un peu plus de la moitié de la vitesse de croisière d’un TGV.

Cora peut voler à une altitude allant de 150 à 910 mètres et possède une autonomie de 100 km. En ce qui concerne la sécurité, Hitty Hawk a indiqué que Cora est « équipé de trois ordinateurs de vol indépendants, chacun calculant sa position. S’il y a un problème avec l’un d’eux, Cora peut toujours naviguer de façon fiable. »

D’après les sources, ce véhicule pourrait transporter deux passagers. L’issue des tests permettra d’apporter des améliorations sur Cora avant sa mise en circulation.

Sources

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités