« Le programme spatial de ce mois d’Avril 2018 »

Au menu de ce mois d’avril : un chasseur d’exoplanètes, des océans sous surveillance et peut-être une mission lunaire.

Début avril : Premier vol commercial d’Electron

Annoncé depuis fin janvier, le vol du petit lanceur Electron, de la société privée américaine d’origine néo-zélandaise Rocket Lab, devrait avoir lieu dans les prochaines semaines, depuis la base spatiale privée de Mahia en Nouvelle-Zélande. Il emportera deux cubesats Lemur-2 de Spire Global. Le nom du vol choisi par vote sur les réseaux sociaux, est “It’s Business Time”, dans la droite ligne des deux lanceurs d’essai précédents, “It’s a Test” et “Still Testing”.

La société privée américaine SpaceX doit lancer une fusée Falcon 9 pour envoyer sa capsule Dragon, un vaisseau cargo automatique, à destination de la Station spatiale internationale (ISS).

12 avril : Journée internationale du vol spatial habité

Cette journée commémore le premier vol d’un humain dans l’espace. C’est en effet le 12 avril 1961 que le cosmonaute soviétique Iouri Gagarine a accompli le premier tour de Terre dans l’espace en 1 heure et 48 minutes. Dès 1962, l’événement était célébré en Union soviétique. En 2011, à l’occasion du 50e anniversaire du vol de Gagarine, ce jour a été déclaré Journée internationale du vol spatial habité.

16 avril : Chasseur d’exoplanètes

SpaceX doit lancer la mission américaine TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite). Ce satellite de 350 kg est un chasseur d’exoplanètes (par méthode de transit) allant des corps de type terrestre aux géantes gazeuses plus massives que Jupiter, dans une région de 200 années-lumière.

25 avril :  Les océans sous surveillance

Le satellite européen Sentinel 3B doit être lancé depuis Plesetsk, en Russie, par une fusée Rockott. C’est le second exemplaire de la série Sentinel 3 consacrée à l’océanographie et au suivi de la végétation. Il enregistrera divers paramètres tels que la hauteur des vagues, la vitesse des vents, la température des océans et leur couleur, ainsi que les variations du processus de photosynthèse.

? Avril : Mission Lune

Chandrayaan 2 est la seconde mission l’agence spatiale indienne à destination de la Lune. Son lancement est prévu pour avril à partir de la base de Sriharikota, en Inde, mais pourrait être reporté à l’automne. Cette mission se composera d’un orbiteur, d’un atterrisseur et d’un rover. Le premier cartographiera la surface lunaire et analysera sa composition, à la recherche notamment de traces de glace d’eau et d’hydroxyle, qui avaient été déjà détectés la précédente mission indienne. Le petit rover de 20 kilogrammes devra quant à lui étudier la composition du régolithe.

Sources

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités