« Apollo 16 de nouveau au cœur d’une théorie complotiste »

Apollo 16 a sans doute été beaucoup moins médiatisée que la onzième mission du programme, mais elle nous a appris beaucoup de choses au sujet de la Lune. Une vidéo publiée par une chaîne complotiste cherche cependant à tout remettre en question.

La mission a été lancée le 16 avril 1972 et elle visait essentiellement à étudier les hauts plateaux lunaires.

John Young et Charles Duke ont passé environ soixante-et-onze heures sur place et ils ont effectué pas moins de trois sorties extravéhiculaires, pour une durée totale de vingt heures et quarante et une minutes.

La Lune, toujours au cœur des théories complotistes

Durant ces trois sorties, les deux astronautes ont parcouru pas moins de 26,7 kilomètres en rover et ils ont collecté près de 95,8 kg d’échantillons de roches lunaires, des échantillons ramenés ensuite sur notre planète pour être scrupuleusement étudiés par les équipes de la NASA.

Si l’agence spatiale américaine a choisi les hauts-plateaux lunaires pour accueillir cette mission, ce n’est pas pour rien. Les premières missions s’étaient en effet déroulées dans les mers lunaires, des mers artificiellement créées par des impacts météoritiques.

L’agence souhaitait donc obtenir des échantillons plus anciens en effectuant des prélèvements sur les hauts-plateaux.

Pendant les soixante-et-onze heures passées sur place, John Young et Charles Duke n’ont pas chômé, certes, mais ils ont tout de même trouvé le temps de prendre quelques photos avec un boîtier argentique afin d’immortaliser cette folle aventure.

Les pellicules ont ensuite été ramenées sur Terre et développées dans la foulée par les équipes de la NASA. Certaines images sont disponibles en ligne et c’est notamment le cas de l’image illustrant cet article, une image qui a donné vie à une improbable théorie sur la toile.

La Lune, on le sait, se trouve au cœur de nombreuses théories complotistes.

Certains remettent en effet en question l’authenticité des documents présentés par la NASA et même la véracité des différentes missions du programme Apollo. Depuis les années 70, de nombreuses personnes prétendent ainsi que l’homme n’a jamais posé le moindre orteil sur notre satellite et que toutes les photos et les vidéos d’époque ont été réalisées dans un studio spécialement aménagé par la NASA, comme celui utilisé pour les entraînements de Buzz Aldrin et de Neil Armstrong.

Des roches ou des habitations ?

L’agence spatiale, de son côté, a rendu publics de nombreux rapports afin de prouver l’authenticité des missions, mais cette initiative n’a pas calmé les esprits et il existe encore aujourd’hui de nombreuses personnes qui pensent que les missions Apollo n’ont été qu’un vaste canular orchestré par le gouvernement américain afin de prendre l’avantage sur les Russes.

Sur une des photos prises durant la mission Apollo 16, on voit donc le commandant en train de recueillir des échantillons de poussière lunaire avec une pelle et une balayette. Au fond, on distingue une colline sur laquelle se trouvent de gros rochers.

Cette image est présente sur le site de la NASA depuis plusieurs années et il suffit de se rendre à cette adresse pour la consulter ou la télécharger en haute définition.

Or justement, une chaîne complotiste a publié un peu plus tôt dans la semaine une étrange vidéo affirmant que ces fameux rochers ne sont peut-être pas d’origine naturelle. En réalité, selon la thèse de cet ufologue, ces derniers pourraient être… des habitations abritant du personnel.

La vidéo est plutôt bien réalisée et elle applique ainsi plusieurs filtres à l’image afin de tenter de donner un peu plus de corps à cette drôle de théorie, une théorie qui semble faire mouche puisque la vidéo en question a été vue plusieurs dizaines de milliers de fois en l’espace de trois jours.

Reste qu’en dépit de ces astucieux montages, la vidéo en question n’est pas très convaincante et les rochers présents sur cette photo ne semblent pas franchement ressembler à des habitations ou des laboratoires.

En attendant, il faut tout de même rappeler que le Kremlin a mis en place un comité spécial en 2015 afin d’enquêter sur les missions Apollo et plus précisément sur la disparition des bandes vidéo de l’atterrissage de la capsule sur la surface lunaire et des échantillons de roches lunaires, des disparitions qui ont contribué à nourrir cette théorie.

L’enquête n’avait cependant rien donné et le Kremlin n’a donc pas été en mesure de fournir la moindre preuve pour étayer cette thèse.

La NASA, de son côté, a remis en ligne en 2014 une vidéo relatant les premiers pas des astronautes de la mission Apollo 11 sur la Lune. Une belle manière de terminer cet article.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités