« Succès pour la mission TESS »

Ce mercredi à Cap Canaveral en Floride, SpaceX a réussi le lancement de TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), un satellite de la NASA chargé de succéder à la sonde Kepler dans sa mission de recherche d’exoplanètes.

Une heure à peine après le lancement du télescope, l’agence spatiale américaine a confirmé que les deux panneaux solaires du satellite s’étaient déployés sans encombre et que tous les systèmes semblaient fonctionner correctement. Le satellite d’observation en orbite terrestre a été propulsé par une fusée Falcon 9 de SpaceX. Comble de la satisfaction pour la compagnie aérospatiale d’Elon Musk, en plus d’avoir lancé et mis TESS en orbite, SpaceX a réussi à récupérer le premier étage de propulsion de sa fusée en le faisant atterrir sur une plateforme en mer. Une manœuvre que la compagnie semble désormais bien maîtriser, puisqu’il s’agit de sa vingt-quatrième récupération consécutive réussie.

TESS, le chercheur d’exoplanètes de la NASA

Après deux mois de mise en orbite précise et de test des instruments de bord, la mission de TESS pour les deux prochaines années sera de trouver des exoplanètes habitables pour l’Humanité. L’engin spatial de petite taille (350 kilogrammes) emportera quatre caméras grand-angles qui captureront en images l’équivalent de 85 % de notre ciel. Le télescope est conçu pour détecter la présence d’étoiles situées à moins de 300 années-lumière, leur nombre étant estimé à près de 200 000 par la NASA.

Sources

Profitez-en pour vous abonner à notre chaîne YouTube et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités