« L’étrange théorie de la guerre nucléaire totale sur Mars »

Mars est une planète fantastique et elle cristallise bien entendu de nombreux fantasmes chez les ufologues, forcément, mais également chez les chercheurs. En 2014, un physicien a ainsi affirmé que la vie sur la planète rouge avait été anéantie par une guerre nucléaire. La théorie n’a jamais été prouvée, mais elle est toujours vive dans les esprits. Infos ou intox ?

Mars a-t-elle abrité la vie dans son lointain passé ? Beaucoup le pensent et le Dr Brandeburg en fait précisément partie.

John E. Brandeburg est né aux États-Unis et il s’est toujours passionné pour les sciences. Après avoir passé un diplôme en physique, l’homme a donc poursuivi sur sa lancée et il a passé un doctorat sur les plasmas théoriques.

Mars, une planète qui cristallise de nombreux fantasmes

Passionné par Mars, le physicien s’intéresse depuis longtemps à la planète rouge et il a développé une étonnante théorie à son sujet.

D’après lui, la planète aurait effectivement abrité des civilisations similaires à la nôtre dans son lointain passé, mais ces dernières auraient été totalement éradiquées suite à un conflit nucléaire mondial.

Pendant deux décennies, le chercheur a maintenu ses affirmations et il a même publié plusieurs ouvrages entièrement dédiés à la chose, des ouvrages donnant de multiples détails croustillants sur ces fameuses civilisations.

D’après le chercheur, Mars aurait en effet connu au moins deux civilisations évoluées, Cydonia et Utopia. Toutefois, un conflit nucléaire lancé par une troisième civilisation aurait eu raison d’elles et la vie aurait alors totalement disparu de la planète rouge. Seuls subsisteraient quelques vestiges à moitié enfouis dans ses vastes étendues désertiques.

Pour donner un peu de corps à sa théorie, Le Dr Brandeburg a notamment évoqué la présence de Xénon-129 dans l’atmosphère martienne. Cet isotope est habituellement produit par la désintégration d’éléments radioactifs et il est très présent sur la planète rouge.

La théorie de la guerre nucléaire totale

Loin d’en rester là, le chercheur fait également allusion dans ses ouvrages à différentes traces visibles sur les photos prises sur Mars par les sondes MRO ou encore Mars Express, des traces ne laissant selon lui et d’après son point de vue aucune place au doute. Il s’appuie en outre sur les relevés effectués par nos sondes ces dernières années, des relevés qui ont révélé la présence d’uranium, de thorium et de potassium dans certaines régions martiennes.

Cette théorie n’est évidemment pas passée inaperçue et les travaux du scientifique sont ainsi souvent cités en exemple par les ufologues. Toutefois, le chercheur n’a jamais été en mesure de prouver ses dires et ses conclusions n’ont pas franchement déclenché l’enthousiasme au sein de la communauté scientifique.

En réalité, c’est même tout le contraire et de nombreux chercheurs ont reproché au Dr Brandeburg d’aller un peu trop vite en besogne et de tirer ainsi des conclusions hâtives. La plupart des articles publiés par le chercheur ont en outre été refusés par les comités de lecture des revues scientifiques.

Reste que de nombreuses personnes sont encore aujourd’hui persuadées que Mars a bien été habitée par une ou plusieurs civilisations et il ne se passe ainsi plus une semaine ou un mois sans que ne surgissent de nouvelles preuves de cette folle théorie.

Une simple recherche sur YouTube suffit d’ailleurs à le prouver. Les vidéos sur le sujet foisonnent et certaines d’entre elles ont même bénéficié d’une forte visibilité, engrangeant ainsi des centaines de milliers de vues depuis leur mise en ligne.

Sources

Profitez-en pour vous abonner à notre chaîne YouTube et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités