« La Chine envisage de construire une base lunaire »

La Chine envisage de construire un « palais lunaire » habité qui sondera la Lune pour des ressources et agira comme une rampe de lancement pour des missions vers Mars. L’avant-poste devrait avoir plusieurs cabines en forme de tube qui relient et fournissent de l’oxygène aux personnes à l’intérieur du palais selon une vidéo diffusée sur les médias chinois. Il y aura également une base pour la « recherche scientifique. »

Celle-ci sera principalement alimentée par l’énergie solaire et marque la dernière étape de l’ambitieux programme spatial de Beijing.

L’administration spatiale nationale de Chine espère débarquer des astronautes sur la Lune en 2030 dans le but d’examiner les pôles lunaires. « À l’avenir, nous explorerons les pôles lunaires et construirons une station de recherche scientifique. » a déclaré l’agence dans la vidéo qui décrit les nouveaux plans.

Il n’y a actuellement aucune date qui précise à quel moment l’avant-poste lunaire sera prêt.

Le rêve chinois

« Nous croyons que le rêve de la nation chinoise de résider dans un palais lunaire deviendra bientôt une réalité. Dans la nouvelle ère spatiale, notre nation visera plus loin dans l’espace que la Lune et explorera Mars. » a déclaré l’agence.

Wang, un membre de l’académie chinoise d’ingénierie, a déclaré qu’une station lunaire habitée aiderait les scientifiques à explorer comment exploiter les ressources de la Lune. Elle pourrait également servir de point de départ pour de futures missions habitées vers Mars. M. Wang a ainsi déclaré à la chaîne de télévision d’État, China Central Television : « Envoyons une personne sur la Lune avant d’aller plus loin dans l’espace.»

Les caractéristiques du futur palais lunaire

L’avant-poste lunaire devrait être constitué de plusieurs cabines en forme de tube où les scientifiques vivraient et mèneraient leurs recherches. L’agence n’a pas fourni de calendrier précis, mais Wu Weiren, concepteur en chef du projet, a déclaré à la chaîne de télévision publique CCTV que cela pourrait se faire d’ici 2030 « L’emplacement idéal serait le pôle sud de la Lune qui pourrait avoir de l’eau et assez de lumière. » a-t-il déclaré.

La Chine a déjà construit un prototype de son palais lunaire. Le projet, connu sous le nom de Yuegong-1 ou Lunar Palace 1, mobilise des chercheurs étudiants vivant dans un environnement semblable à la Lune et subsistant grâce à des vers de farine et des cultures à base d’engrais fabriqués à partir de leurs propres déchets. Cette expérience devrait se terminer le mois prochain.

Avec ce projet, la Chine utilise sa puissance économique pour poursuivre un programme spatial d’envergure afin de réduire l’écart avec les États-Unis dans l’exploration spatiale.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V

Publicités